"Gilets jaunes" : la fréquentation des centres commerciaux a chuté de 17% samedi

Des blindés sur le boulevard Hausmann devant le Printemps, le 8 décembre 2018.
Des blindés sur le boulevard Hausmann devant le Printemps, le 8 décembre 2018. (MAXPPP)

 Le Conseil national des centres commerciaux s'est basé sur un comptage automatique réalisé dans 280 centres commerciaux, sur les 800 que compte le pays.

Les commerçants traversent une période délicate, à quelques semaines de Noël. Les centres commerciaux ont connu, samedi 8 décembre, leur "pire journée" depuis le début du mouvement des "gilets jaunes", avec un recul de 17% de leur fréquentation, selon le constat dressé par le Conseil national des centres commerciaux (CNCC). La fréquentation des centres commerciaux avait reculé de 14,3% le samedi 24 novembre et de 12,7% le 1er décembre, comparé aux mêmes dates un an plus tôt, d'après un comptage réalisé dans 280 centres commerciaux, sur les 800 que compte le pays.

Les blocages complets ou filtrants en question

Pour le Conseil national des centres commerciaux, "il y a un effet psychologique important, les gens préfèrent reporter leurs achats et rester chez eux". Ce recul est principalement dû aux "blocages complets ou filtrants des ronds-points d'accès aux sites périphériques qui subsistent dans de nombreuses régions". Et "pour la première fois, les centres commerciaux des centres-villes ont enregistré la baisse de fréquentation la plus élevée, avec plus de 20%", ce que le CNCC lie aux "violences observées au cœur de villes telles que Bordeaux, Toulouse ou Saint-Etienne".

Vous êtes à nouveau en ligne