"Gilets jaunes" : la capitale se prépare à recevoir la manifestation du 1er décembre

De gros moyens ont été mis en place pour éviter de nouveaux débordements à Paris samedi 1er décembre. Le dispositif de sécurité a été revu à la hausse.

Les magasins des Champs-Élysées, à Paris, se sont barricadés vendredi 30 novembre, à la veille du grand rassemblement prévu par les "gilets jaunes". Les terrasses, elles, sont démontées pour éviter que les tables et les chaises ne servent de projectiles aux manifestants. Samedi 1er décembre, dès 6 heures, l'avenue sera interdite à la circulation. À la manière des "fan zones" de 2016, des contrôles d'accès seront mis en place.

Des fouilles systématiques

Près de 5 000 membres des forces de l'ordre vont vérifier les identités de ceux qui veulent se rendre sur les Champs-Élysées et procéder à des fouilles systématiques. La journée sera un test pour les forces de l'ordre, comme pour les commerçants. La semaine dernière, samedi 24 novembre, les débordements auraient coûté près d'un million d'euros, selon la mairie de Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne