"Gilets jaunes" : l'opposition vent debout contre Christophe Castaner

France 3

Christophe Castaner est sous le feu des attaques après les violences de l'acte 16 des "gilets jaunes" à Paris. Il a répondu aux questions des députés mardi 19 mars avant d'être auditionné devant les sénateurs.

L'audition de Christophe Castaner devant les sénateurs a duré trois heures mardi 19 mars. Ils étaient très remontés contre lui après les violences qui ont émaillé l'acte 16 des "gilets jaunes" samedi à Paris. Il y a eu 29 interventions au total. "Quand l'autorité de l'État sera-t-elle retrouvée dans notre pays ?", a par exemple assené Michel Raison, député les Républicains de Haute-Saône. Christophe Castaner s'est ensuite défendu d'avoir laissé faire les casseurs.

Soutien de l'exécutif

Plus tôt dans la journée, le ministre de l'Intérieur était sifflé par une partie de l'Assemblée nationale, avant les applaudissements de la majorité. L'opposition dénonce notamment le limogeage du préfet de police de Paris et aurait préféré la démission de Christophe Castaner, ce que l'exécutif exclut catégoriquement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne