"Gilets jaunes" : l'exécutif fait le choix de la fermeté

En duplex depuis le palais de l'Élysée, à Paris, la journaliste Anne Bourse revient sur les annonces de fermeté que compte faire le gouvernement au soir du lundi 7 janvier au sujet des "gilets jaunes".

Le gouvernement doit faire des annonces dans la soirée du lundi 7 janvier. Le mot d'ordre : fermeté. "La réponse sécuritaire signifie des annonces sur le plan technique (...) Cette réponse sécuritaire doit encore une fois permettre à l'exécutif de reprendre la main, ce qu'il n'a pas réussi à faire jusqu'à maintenant. Après avoir d'abord minimisé le mouvement, puis y avoir répondu en mettant 10 milliards d'euros sur la table, le mouvement s'est malgré tout poursuivi et une majorité de Français continuent à le soutenir, selon les derniers sondages", indique la journaliste Anne Bourse, en duplex depuis le palais de l'Élysée, à Paris.

Le gouvernement veut retourner une partie de l'opinion 

"En jouant la carte de la fermeté, Emmanuel Macron et Édouard Philippe espèrent aussi voir une partie de l'opinion se retourner, notamment les électeurs de droite et du centre. D'un côté, la stratégie du retour à l'ordre ; de l'autre, celle du dialogue avec le grand débat national, qui va commencer la semaine prochaine. Avec ces deux leviers, le gouvernement espère contenir la colère des "gilets jaunes", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne