"Gilets jaunes" : l'appel au secours des commerçants

France 2

Des commerçants de Toulouse se sont rassemblés mercredi 16 janvier afin de signifier que leurs activités étaient fortement menacées après neuf semaines de manifestations des "gilets jaunes".

La colère monte du côté des commerçants, après plus de neuf semaines de mobilisations des "gilets jaunes", les chiffres d'affaires de certains sont en chute libre. À Toulouse (Haute-Garonne), des dizaines d'entre eux se sont rassemblés dans le centre-ville avec des pancartes "à vendre" à la main, comme s'ils étaient au bord de la faillite. "Le samedi, je fais -80% depuis six samedis à peu près. Je pense que je ne pourrai pas tenir jusqu'à la fin du mois, concrètement", témoigne Olivier Bouscatel restaurateur.

Des emplois menacés

"Nous réclamons le maintien de l'ordre, nous voulons travailler", insiste une commerçante. Par ailleurs, 75 commerces ont été endommagés, parfois plusieurs fois, avec des conséquences qui peuvent être lourdes. "On a trois employés, peut-être que dans deux ou trois mois, s'il y a un acte 10, 11, 12, 13, ça ne va pas être possible de les payer", prévient la patronne d'une parfumerie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne