"Gilets jaunes" : Jérôme Rodrigues, blessé à l’œil, a porté plainte

FRANCE 3

Que s'est-il passé samedi 26 janvier en fin d'après-midi place de la Bastille à Paris lors du onzième samedi de mobilisation des "gilets jaunes" ? Gravement blessé à l'œil, Jérôme Rodrigues met en cause les policiers et a porté plainte pour violences volontaires.

La scène a lieu en fin de manifestation sur la place de la Bastille à Paris : quelques échauffourées, des "gilets jaunes" tentent d'ériger une barricade. De l'autre côté de la place, une charge de police, un homme s'écroule : il s'agit de Jérôme Rodrigues, figure des "gilets jaunes" et qui a lui-même filmé la scène. On y aperçoit le jet d'une grenade de désencerclement presque à ses pieds, avant qu'il ne s'effondre. Il est ensuite évacué vers un hôpital parisien et témoigne ce soir : "J'ai subi deux attaques de la part de la police. Une grenade qui m'arrive aux pieds, qui m'assourdit et qui m'étourdit, trois secondes après l'impact de la LBD 40. J'ai bien un impact de balle sur l'œil". Tir de LBD 40 oui éclat de grenade ? Les circonstances sont confuses.

Plainte déposée contre X

Quelques instants avant d'être touché, alors qu'il filmait, on l'entend inciter les manifestants à quitter les lieux pacifiquement. "Demandez à tous les jaunes de rentrer, de partir". Juste avant sa chute un de ses voisins semble s'adresser à un policier porteur de LBD. Michel Delpuech, préfet de police, indique qu'une enquête de l'IGPN est ouverte et pour lui il ne s'agit sans doute pas d'un tir de LBD. "Le LBD a été utilisé à 18 reprises et selon les informations qui ont été remontées à l'heure où je vous parle il n'y a aucune concordance ni de temps ni de lieu avec la blessure". La blessure de Jérôme Rodrigues a aussitôt suscité une vive émotion chez les "gilets jaunes" comme dans le Loiret, où un hommage lui a été rendu. Jérôme Rodrigues a porté plainte contre X pour violences volontaires et saura dans quelques jours s'il peut récupérer l'usage de son œil.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne