"Gilets jaunes" : Emmanuel Macron "saura retrouver le chemin du cœur des Français", assure Benjamin Griveaux

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, le 5 décembre 2018 à Paris.
Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, le 5 décembre 2018 à Paris. (LUDOVIC MARIN)

Le porte-parole du gouvernement mise sur l'intervention du chef de l'Etat, lundi soir, pour renouer avec les Français, après plusieurs semaines de mobilisation des "gilets jaunes".

Retisser le lien rompu avec les Français. Voici l'objectif de l'intervention d'Emmanuel Macron, à la télévision, lundi 10 décembre à 20 heures, selon le porte-parole du gouvernement. Dimanche soir, Benjamin Griveaux s'est dit "sûr que le président de la République saura retrouver le chemin du cœur des Français, les toucher au cœur et parler à leur cœur". Cela fait plusieurs jours que l'opposition et les manifestants réclament une intervention du chef de l'Etat, en plein mouvement des "gilets jaunes".

"On a entendu, on ne va pas simplement rappeler ce qui a été fait", a promis Benjamin Griveaux. Le porte-parole du gouvernement a évoqué sur LCI des "baisses de fiscalité" ou des hausses de revenus "via des primes exceptionnelles". Des déclarations proches de celles de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, qui a assuré qu'Emmanuel Macron annoncerait cette semaine des "mesures concrètes" et "immédiates".

Pour autant, la ministre du Travail a exclu un "coup de pouce" du smic, car "si on augmente tous les salaires de façon automatique, il y a plein d'artisans et de commerçants qui vont mettre la clef sous la porte". Benjamin Griveaux a, lui aussi, estimé qu'il fallait, au-delà des mesures immédiates, traiter "le temps long" grâce à la phase de concertation qui s'ouvrira dans les semaines à venir.

Vous êtes à nouveau en ligne