"Gilets jaunes" : Emmanuel Macron "par son arrogance a fracturé le pays", estime Eric Ciotti

France 2

Eric Ciotti, député (LR) et conseiller départemental des Alpes-Maritimes, est l'invité des "4 Vérités" sur France 2, lundi 10 décembre. Il revient sur la colère qui gronde dans le pays.

Le chef de l'État doit intervenir à la télévision lundi 10 décembre à 20 heures. Emmanuel Macron tentera de répondre à la colère des "gilets jaunes" et à la détresse sociale qui s'est exprimée dans le pays. Le président de la République n'a-t-il pas droit à l'erreur ? "Bien sûr. Il a surtout l'exigence d'apaiser le pays. Depuis presque deux ans, quel bilan ! Je dirais quelle catastrophe ! Emmanuel Macron avait été élu sur un espoir, pour beaucoup de Français il représentait la solution", explique Eric Ciotti, député (LR) et conseiller départemental des Alpes-Maritimes, sur le plateau des "4 Vérités" de France 2, lundi 10 décembre.

Mise en place d'un Grenelle des impôts et des taxes

"Aujourd'hui, on s'aperçoit que c'est lui le problème, c'est lui par ses insuffisances et aussi par sa suffisance. Par son arrogance, il a fracturé le pays. Il a créé des tensions, il a provoqué, il a insulté les Français et la France, souvent depuis l'étranger", estime le député les Républicains qui attend "qu'il change radicalement d'attitude".

Concrètement, quelles mesures pourrait prendre le chef de l'État selon Eric Ciotti ? "Des mesures très simples : revenir sur l'augmentation de la contribution sociale généralisée (CSG) pour les retraités", explique le député qui souhaite également un retour à l'indexation des retraites sur l'inflation. Les Républicains souhaitent également le retour des heures supplémentaires défiscalisées et demandent également la mise en place d'un Grenelle des impôts et des taxes.

Vous êtes à nouveau en ligne