"Gilets jaunes" : des tensions en régions

FRANCE 2

En direct de Bordeaux (Gironde), le journaliste David Basier fait le point après les manifestations des "gilets jaunes" du samedi 29 décembre. 

Bordeaux a réuni le plus grand nombre de manifestations samedi 29 décembre. De nombreuses tensions ont agité la ville. En direct, David Basier raconte : "Il y a eu des tensions dès la première heure de manifestation. Pour le moment, il y a 25 interpellations, un peu de casse, mais pas de pillages, me signale-t-on. Et surtout, pas de blessés graves. La mobilisation est semblable à celle de la semaine dernière. 2 500 manifestants, selon la préfecture. Les 'gilets jaunes' se voient, eux, deux fois plus nombreux."

"Déterminés à continuer les manifestations"

Les affrontements ont débuté sur les axes commerçants. Contrairement aux semaines précédentes, la mairie de Bordeaux n'était pas ciblée par les manifestants. "Au moment, où je vous parle il y a toujours des heurts dans Bordeaux avec des policiers qui se déplacent en petits groupes. Un camion à eau est mobilisé sur les lieux d'affrontements. Tous les 'gilets jaunes' rencontrés se disent extrêmement déterminés à continuer les manifestations. Bordeaux reste l'une des places fortes de ce mouvement", conclut le journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne