"Gilets jaunes" : des radars et des centres des impôts ciblés

FRANCE 2

Les "gilets jaunes", au-delà des points de blocage et de ralentissement sur les routes, ont désormais de nouvelles cibles. Ils visent des radars et des centres des impôts.

Sur les réseaux sociaux, des images de "gilets jaunes" qui s'en prennent à un centre des impôts se multiplient. Depuis quelques jours, partout en France, les centres de finances publiques sont les cibles du mouvement. Des actions coup-de-poing ont eu lieu à Poitiers (Vienne), Grenoble (Isère) et Châteauroux (Indre). À Niort (Deux-Sèvres), des "gilets jaunes" se sont rassemblés devant un centre, mardi 27 novembre, pour se faire entendre. "On commence à toucher tout ce qui touche à l'État, comme le centre des impôts. Ce n'est pas un blocage, on reste pacifique, on n’empêche pas les gens de venir travailler", explique un manifestant.

29 machines prises pour cible dans l'Aisne

Sur d'autres images, ce sont des radars qui sont pris pour cible pour des "gilets jaunes", comme près de Limoges (Haute-Vienne). Dans l'Aisne, par exemple, 29 machines ont été détruites ou incendiées depuis une semaine. Difficile de savoir si les "gilets jaunes" sont à l'origine de toutes ces dégradations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne