VRAI OU FAKE "Gilets jaunes" : un policier a-t-il asséné "un coup de tête" à son supérieur lors d'une manifestation à Toulouse ?

L\'altercation entre deux membres de la CSI Haute-Garonne, samedi 23 février 2019 à Toulouse.
L'altercation entre deux membres de la CSI Haute-Garonne, samedi 23 février 2019 à Toulouse. (VERONIQUE POULET / FACEBOOK)

Le gardien de la paix aurait été "mécontent d'un ordre reçu", affirme une source policière à franceinfo. Une enquête interne a été ouverte. 

Tensions parmi les forces de l'ordre. "Deux CRS se seraient battus en marge d'une manifestation 'gilets jaunes', fake news ?", nous interrogent plusieurs internautes, dans le live de franceinfo. Sur des images diffusées sur les réseaux sociaux, on aperçoit un policier sortir des rangs et frapper l'un de ses collègues, avant que d'autres agents ne s'interposent. La scène s'est bien déroulée en fin de manifestation rue des Trois Journées, dans le centre-ville de Toulouse (Haute-Garonne), samedi 23 février, lors du 15e week-end de mobilisation des "gilets jaunes", a confirmé une source policière à franceinfo.

"C'était la fin du défilé, comme à l'habitude nous leur disions 'au revoir', 'Salut les gars, à samedi prochain' quand un de ces hommes (...) lui a donné un coup de tête", explique au Parisien Véronique Poulet, la témoin qui a filmé et diffusé la scène sur Facebook.

"Un désaccord d'ordre professionnel"

L'homme qui assène le coup est un gardien de la paix de la compagnie de sécurisation et d'intervention de Haute-Garonne, chargé du maintien de l'ordre durant le rassemblement, poursuit la source policière interrogée par franceinfo. Il s'en prend sur ces images à son supérieur, un major. Cause du différend ? "Un désaccord d'ordre professionnel", poursuit cette même source : le premier aurait été "mécontent d'un ordre" reçu du second. Une enquête interne a été ouverte. "Si des sanctions doivent être prises, elles le seront."

Vous êtes à nouveau en ligne