"Gilets jaunes" : des dépôts de carburant débloqués

Plusieurs centaines de stations-service sont touchées par des pénuries de carburant. À Brest (Finistère) et à Lorient (Morbihan), des blocages de dépôts pétroliers ont été levés mardi 4 décembre au soir. 

Après 10 jours, le blocage du dépôt de carburant de Brest (Finistère) est terminé mardi 4 décembre. Ces professionnels des travaux publics ont obtenu ce qu'ils demandaient et conservent pour l'instant leur avantage fiscal sur le diesel. "Ils nous ont entendus, on s'en va", déclare ainsi Bruno Corre, directeur adjoint d'une entreprise de BTP. "Pourvu que ça dure", témoigne quant à lui Stéphane Jézequel, gérant d'une entreprise de BTP. Le gouvernement avait annoncé en septembre la disparition des taux réduits sur le gazole pour les entreprises industrielles. Les travaux publics sont l'un des principaux secteurs concernés.

450 millions d'euros de manque à gagner 

Mardi 4 décembre, Édouard Philippe a fait marche arrière. Cela représente un manque à gagner de 450 millions d'euros pour six mois pour l'État. L'annonce semble avoir convaincu la profession. Le blocage du dépôt pétrolier de Lorient dans le Morbihan a également été levé dans la soirée. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne