"Gilets jaunes" : un barrage sur un péage au nord de Toulouse, l'A62 complètement coupée à la circulation dans ce secteur

Péages de Toulouse Nord (Haute-Garonne) et Pamiers (Ariège).
Péages de Toulouse Nord (Haute-Garonne) et Pamiers (Ariège). (GOOGLE MAPS)

La sortie de l'autoroute au niveau de Bruguière est obligatoire, l'entrée et la sortie de l'autoroute étant désormais fermées sur arrêté préfectoral, pour éviter des perturbations encore plus fortes.

L'A62 est coupée dans les deux sens à hauteur d'Aucamville (Haute-Garonne), un peu avant le péage de Sesquières, péage pour rentrer ou sortir de Toulouse, rapporte le PC Mobilité de Radio France lundi matin. Il y a de très nombreux camions à l'arrêt en raison d'un barrage de "gilets jaunes". Le secteur est complétement saturé et aucun véhicule ne passe depuis 6 heures lundi matin, précise l'envoyé spécial de franceinfo sur place.

La sortie de l'autoroute au niveau de Bruguière est obligatoire, l'entrée et la sortie de l'autoroute étant désormais fermées sur arrêté préfectoral, pour éviter des perturbations encore plus fortes.

Des "gilets jaunes" se sont postés depuis dimanche soir au niveau de deux péages d'autoroute en Ariège et en Haute-Garonne pour bloquer les camions, rapporte France Bleu Occitanie. Ils sont au péage de Pamiers sur l'A66 et au péage nord de Toulouse sur l'A62.

Sur l'A62, une centaine de manifestants se relaient sur place depuis dimanche soir. Ils sont une vingtaine présents sur le péage ce lundi matin, rapporte l'envoyé spécial de franceinfo. Au péage de Pamiers (Ariège) sur l'A66, huit poids lourds étaient à l'arrêt à 4 heures ce lundi matin. Sur Facebook, les participants annoncent une "opération Gilets Jaunes Ariège". Sur les deux sites, les "gilets jaunes" ont érigé des barrages avec des pneus et des palettes sur la chaussée.  

Vous êtes à nouveau en ligne