"Gilets jaunes" : des cagnottes solidaires pour payer les amendes

France 2

Les premières amendes dressées par les forces de l'ordre arrivent chez les "gilets jaunes" verbalisés. Des cagnottes sont déjà organisées pour aider les contrevenants à régulariser leur situation.

"N’importe quoi !", s'exclame un "gilet jaune" à Soissons, dans l'Aisne. C'est une contravention qui ne passe pas pour cet homme. 135 euros d'amende pour embarras d'une voie publique, des faits qu'il conteste. "Ils ont eu des photos, des preuves, mais on n'a rien !", tonne l'homme. "On n'était même pas sur la route", explique une femme à côté de lui. Parmi les manifestants à occuper ce rond-point pendant plusieurs semaines, une trentaine a reçu des contraventions ces derniers jours. La note globale dépasserait les 4 000 euros.

Une cagnotte solidaire

"Il y a des gens qui sont au RSA, des gens qui sont à la retraite, des gens qui sont au chômage, je pense que c'est vraiment le moyen qu'ils ont trouvé pour essayer de nous faire peur", explique Alexandre Dos Santos, porte-parole des "gilets jaunes" de Soissons. Les intéressés veulent contester leurs amendes. En attendant, les "gilets jaunes" de Soissons ont lancé une cagnotte sur le web pour aider ceux qui auraient du mal à payer leurs procès-verbaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne