"Gilets jaunes" : cinq mois de gestion de crise au sommet

France 3

Emmanuel Macron va tenter de mettre fin à la colère des "gilets jaunes" en s'adressant aux Français lundi 15 avril à 20 heures. Retour sur la gestion de crise très impliquée du chef de l'État.

C'est inédit. Sur Twitter, Emmanuel Macron fait lui-même la promotion de son intervention de lundi 15 avril au soir. Le président de la République est en première ligne, après cinq mois de crise. Le 2 décembre, au lendemain du troisième samedi de manifestations des "gilets jaunes" émaillé de violences, il se rend dès son retour du G20 en Argentine à l'Arc de triomphe, un geste de fermeté. Pas de commentaire, mais l'Élysée fait savoir que le chef de l'État ne changera pas de cap face aux "gilets jaunes".

Le président cherche toujours une sortie de crise

Pourtant, il va bientôt lâcher du lest. Le 10 décembre, il annonce un plan de 10 milliards d'euros. Des mesures qui ne suffisent pas à calmer la colère des "gilets jaunes". Emmanuel Macron cherche alors une sortie de crise, et le 13 janvier, dans une lettre aux Français, il propose un grand débat national pour répondre à leurs interrogations. Un débat sans précédent. Le chef de l'État s'y investit pleinement, trop pour certains. Il fait le tour de France en 90 jours. Le 8 avril, le grand débat s'est achevé par une restitution. Après cinq mois, Emmanuel Macron a toutes les cartes en main pour apporter les réponses aux Français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne