"Gilets jaunes" : aux origines de la colère

FRANCE 3

Un an après le début du mouvement des "gilets jaunes", un rapport nous éclaire sur les raisons de cette colère.

Un peu plus d'un an après l'avènement du mouvement des "gilets jaunes", un rapport commandé par Matignon permet de mieux comprendre les raisons de la colère. "Plus que les situations personnelles, c'est l'environnement local qui a été déterminant, notamment le chômage. Dans les communes qui ont connu des événements de 'gilets jaunes', le taux d'emploi a reculé de 2,3% sur la période 2010-2015", explique le journaliste David Boeri, présent sur le plateau du 19/20.

Remettre du lien social

La fermeture de services publics crée également du mécontentement et de l'anxiété. "Plus étonnant, l'étude a mesuré l'effet de la fermeture d'une supérette. 29% des communes concernées ont connu des événements de 'gilets jaunes', c'est trois fois plus que dans les autres communes", précise David Boeri. Le rapport conseille avant tout de remettre du lien social.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne