"Gilets jaunes" : Annick Girardin en terrain hostile à La Réunion

FRANCEINFO

La ministre des Outre-mer Annick Girardin est arrivée sous les huées à Saint-Denis de La Réunion mercredi 28 novembre. Elle poursuit jeudi ses rencontres avec des "gilets jaunes" à Saint-Pierre.

Pour Annick Girardin, la ministre des Outre-mer, les tensions avec les "gilets jaunes" de La Réunion ont démarré dès sa sortie de l'aéroport de Saint-Denis mercredi 28 novembre. Sur la même estrade qu'elle, une "gilet jaune" a pris la parole : "Nous avons été victimes de violences, de bombardements, de coups de feu de la part de l'armée française ! J'ai lutté pour trouver des mots pour expliquer cela à mes enfants".

Dialogue très compliqué

Dans la préfecture, le débat a été tout aussi houleux. Quand la ministre a essayé de jouer l'apaisement, elle a toujours beaucoup de difficultés à échanger. "Je vais aller sur l'ensemble de La Réunion si vous me laissez passer", a lancé Annick Girardin à la population. 40% des habitants de l'île vivent sous le seuil de pauvreté. Le taux de chômage est de 26%.

Retrouvez les vidéos de Ben Barnier sur sa chaîne YouTube

Vous êtes à nouveau en ligne