Etude sur la perméabilité des "gilets jaunes" aux théories du complot : "Cette enquête ne vaut que pouic", selon Alexis Corbière

franceinfo

Selon une étude de l'Ifop publiée lundi, les gilets jaunes seraient plus sensibles aux théories du complot. Invité sur franceinfo mardi, Alexis Corbière y voit "une astuce politique" pour discréditer le mouvement, en rappelant qu'il n'y a pas de "complot sioniste mondial".

Les "gilets jaunes" sont plus sensibles aux théories du complot, selon un nouveau volet d'une étude de l'Ifop pour la Fondation Jean Jaurès et l'observatoire Conspiracy Watch publiée lundi. 44% d'entre eux pensent qu'il existe un complot sioniste à l'échelle mondiale. "C'est une astuce politique pour disqualifier ce mouvement", a estimé sur franceinfo Alexis Corbière, député LFI de Seine-Saint-Denis. "Les études de l'Ifop, j'en ai vu tellement qui ne sont pas travaillées de manière sérieuse." Dans cette enquête, 20% des Français se déclarent soutien des "gilets jaunes". "C'est bien la preuve que cette enquête ne vaut que pouic."

"Il n'y a pas de complot sioniste mondial"

Alexis Corbière reconnait que les théories du complot "existent". Mais, insistent sur le fait qu'ils "ont tort, il n'y a pas de complot sioniste mondial." L'étude dit aussi que 22% des Français sont convaincus par la théorie du complot. "On peut faire la même étude selon les partis politiques et à la fin on va dire, ce qui serait une absurdité, 10% des République en marche pensent qu'il y a un complot sioniste. C'est absurde."

Vous êtes à nouveau en ligne