Entreprises : plus de pouvoir d'achat pour les salariés ?

FRANCE 2

L'exécutif a décidé de mettre les entreprises à contribution pour augmenter le pouvoir d'achat des salariés. Cela passe notamment par la prime de fin d'année, sur laquelle les entreprises et les salariés ne paieront ni cotisations sociales ni impôts. Les entreprises sont-elles prêtes à jouer le jeu ?

L'un des plus gros employeurs à Étrépagny (Eure), en Normandie, c'est ce supermarché. Quelque 50 salariés, dont une quarantaine payés au smic. L'une des propositions du gouvernement : une prime défiscalisée jusqu'à 1 000 € que pourront verser les entreprises. Cette hôtesse de caisse est partagée entre espoir et inquiétude. "Si on réfléchit à court terme, moi je vous dis : 'Oui, évidemment, une prime, super !'. Moi je suis employée, mais je tiens aussi à ce que mon travail perdure", explique-t-elle. Alors, la propriétaire du magasin serait-elle prête à verser une prime à ses salariés dès l'an prochain ? Oui, si les résultats de l'entreprise le permettent, assure-t-elle.

Ni charges ni impôts sur les heures sup'

Autre idée : des heures supplémentaires sans charges sociales, et sans impôts sur le revenu, et donc mieux rémunérées. Ces employés sont pour, même si eux ne font des heures supplémentaires qu'avant Noël. Parmi les 50 salariés du magasin, une large majorité soutient les "gilets jaunes" depuis le début du mouvement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne