DIRECT. Proposition de "loi anti-casseurs" : 50 députés LREM se sont abstenus lors du vote sur ce texte controversé

Un débat à l\'Assemblée nationale le 31 juillet 2018.
Un débat à l'Assemblée nationale le 31 juillet 2018. (GERARD JULIEN / AFP)

Les députés sont appelés à voter cette proposition de loi qui ne fait pas l'unanimité y compris au sein de la majorité. 

Une loi qui divise. Cinquante députés LREM se sont abstenus lors du vote sur la proposition de "loi anti-casseurs" à l'Assemblée nationale, mardi 5 février. Au sein du groupe En marche, 241 députés ont voté pour et deux se sont abstenus.

Divisions au sein de la majorité. Dans le détail, 241 députés LREM sur 307 élus ont voté pour le texte et 2 n'ont pas voté. Sur 104 députés LR, 97 ont voté pour, 2 contre et 4 se sont abstenus. La totalité des membres des groupes socialistes et apparentés et La France insoumise ont voté contre.

>> "Loi anti-casseurs" : ce que contient le texte et pourquoi il divise

 "Irrémédiable attachement à l'Etat de droit". Dans un communiqué, les députés LREM n'ayant pas voté le texte se disent opposés à ce que les préfets puissent "prendre des mesures restrictives" sur la "suspicion de faits" et rappellent leur attachement à la séparation des pouvoirs.

Une proposition venue du Sénat. La proposition de loi émane du Sénat. Mais la version finale du texte, déjà largement remanié par rapport à celui voté en octobre à l'Assemblée, ne sera pas connue avant plusieurs mois. Le texte sera examiné au Sénat en deuxième lecture le 12 mars.

Vous êtes à nouveau en ligne