DIRECT. Grand débat national : Macron est à Evry-Courcouronnes pour échanger avec des élus de banlieue

Ce direct est terminé.

Le président de la République se rend à Evry-Courcouronnes (Essonne), lundi, après avoir entamé des consultations avec les chefs de partis politiques.

Pour son premier déplacement dans les banlieues dans le cadre du grand débat, Emmanuel Macron doit échanger à partir de 17 heures avec environ 300 élus et représentants d'associations franciliens à Evry-Courcouronnes (Essonne), commune de 70 000 habitants située à une trentaine de kilomètres au sud de Paris.

Y aura-t-il un référendum en même temps que les européennes ? A sa sortie de l'Elysée, lundi matin, Gilles Le Gendre, patron des députés LREM, a assuré qu'il s'agissait d'une "question secondaire" et que la décision n'était "absolument pas prise". "La vraie question, c'est : comment voulons-nous faire évoluer notre fonctionnement démocratique collectif ?", a affirmé l'élu de Paris devant la presse.

A l'agenda de l'exécutif : Emmanuel Macron consulte cette semaine les responsables politiques des partis représentés à l'Assemblée nationale, au Sénat et au Parlement européen. Il débute avec LREM et LR, lundi. Edouard Philippe rencontre, à Beauvais (Oise), des agents de la CAF et des bénéficiaires de la prime d'activité, dont la revalorisation est prévue aujourd'hui. Il débattra ensuite avec des associations du département.

L'UFC-Que Choisir et un think tank s'invitent dans le grand débat. L'association de consommateurs a publié une liste de 12 propositions pour augmenter de neuf milliards d'euros, soit une moyenne de 320 euros par ménage, le pouvoir d'achat des Français. De son côté le Cercle Vulnérabilités et Société explique que des associations agissant auprès de personnes handicapées mentales, malades psychiques, autistes et personnes âgées dépendantes vont participer au grand débat national afin de faire entendre leurs voix.

Vous êtes à nouveau en ligne