"Gilets jaunes" : 22 300 manifestants selon le ministère de l'Intérieur, la plus faible mobilisation depuis le début du mouvement

L\'esplanade de la Défense occupée par les \"gilets jaunes\", le 6 avril 2019, à Paris. 
L'esplanade de la Défense occupée par les "gilets jaunes", le 6 avril 2019, à Paris.  (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

A Paris, ils étaient 3 500 personnes à battre le pavé. 

Pour leur cinquième mois consécutif de mobilisation, les "gilets jaunes" se rassemblent à nouveau dans plusieurs villes du pays, samedi 6 avril. La mobilisation nationale a réuni 22 300 participants dont 3 500 manifestants à Paris, a indiqué le ministère de l'Intérieur, en fin de journée. Il s'agit de la plus faible mobilisation depuis le début du mouvement. 

Cette 21e journée de contestation intervient trois jours après la censure de l'article clé de la "loi anticasseurs" qui prévoyait des interdictions administratives de manifester et deux jours avant la restitution, lundi, d'une première synthèse des contributions au grand débat national

Eric Drouet verbalisé. A Paris, 43 personnes avaient été interpellées, à 18h30, en marge de la mobilisation, a appris franceinfo auprès de la Préfecture de police. Il y a eu également 14 919  contrôles préventifs et 9 verbalisations sur le périmètre interdit. L'un des leaders du mouvement, Éric Drouet, a lui été verbalisé, ainsi que sa mère, pour présence dans un périmètre interdit aux manifestations, à proximité des Champs-Élysées. "Pour nous, il s’agit d’une pure opération de communication de la préfecture de police et du ministre de l’Intérieur", a réagi son avocat auprès de franceinfo.  

Des échauffourées à RouenDes échauffourées ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre durant la manifestation. Après un début de manifestation calme, de premiers feux de poubelles ont été allumés, du mobilier urbain dégradé et un engin de chantier Manitou a été enflammé par quelques personnes cagoulées et vêtues de noir. Les forces de l'ordre ont tiré des grenades lacrymogènes pour empêcher les manifestants d'entrer dans le périmètre du centre-ville interdit à la manifestation.

Mobilisations dans toute la France. D'autres manifestations sont en cours, comme à Rouen, Lyon, Dijon, Nice, Nantes, Montpellier, Bordeaux ou encore Toulouse. A Bort-les-Orgues, en Corrèze, une manifestation est prévue pour protester contre la privatisation de barrages dans la région. Des arrêtés d'interdiction de manifester dans les centres-villes d'Auxerre et de Bourg-en-Bresse ont par ailleurs été pris.

Une "assemblée des assemblées".  A Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, 500 "gilets jaunes" venus de toute la France sont attendus de vendredi à dimanche pour la seconde "assemblée des assemblées". Au programme : groupes de travail et assemblées plénières pour discuter notamment de la "communication interne et externe", de l'attitude "face à la répression" et des "revendications".

23h03 : Ce live fait une pause pour la nuit. Voici les principales informations de la soirée.

Baisse sensible de la mobilisation des "gilets jaunes" pour le 21e samedi de mobilisation : le ministère de l'Intérieur parle d'un plus bas historique avec 23 700 manifestants, quand le Nombre Jaune en a dénombré 73 000.

Un violent incendie s'est déclaré dans un immeuble de six étages du boulevard McDonald, dans le 19e arrondissement de Paris. A 23 heures, les pompiers avaient maîtrisé le feu et ne déploraient aucune victime.

• Un professeur de français a été mis en examen pour viols et agression de mineurs en Thaïlande. France 2 a retracé son parcours dans la capitale, Bangkok.


Sale semaine pour l'Olympique lyonnais. Après avoir dit adieu à la Coupe de France cette semaine, les Gones ont été humiliés par la lanterne rouge dijonnaise sur leur terrain du Groupama Stadium (3-1).

Rendez-vous demain, neuf heures, pour la suite de ce direct.

21h09 : @Mickael Ça m'est compliqué de vous répondre, d'autant plus que les préfectures ne donnent plus le détail ville par ville. Quand on a eu le chiffre de la préfecture comparé à celui d'Occurence par exemple, à Paris le 2 février, le cabinet a compté 13 800 manifestants contre 10 000 pour la préfecture. Ça peut vous donner une piste pour tenter de déterminer où sont les chiffres exacts.

21h09 : Bonsoir. Comment expliquer un écart de 50000 personnes entre les chiffres du ministère de l'intérieur et ceux du nombre jaune. Qui s'approche de la réalité ?

20h00 : 20 heures, l'heure du dîner, mais aussi du point sur l'actu de ce samedi soir.

Baisse sensible de la mobilisation des "gilets jaunes" pour le 21e samedi de mobilisation : le ministère de l'Intérieur parle d'un plus bas historique avec 23 700 manifestants, quand le Nombre Jaune en a dénombré 73 000.

Sale semaine pour l'Olympique lyonnais. Après avoir dit adieu à la Coupe de France cette semaine, les Gones ont été humiliés par la lanterne rouge dijonnaise sur leur terrain du Groupama Stadium (3-1).


• Un professeur de français a été mis en examen pour viols et agression de mineurs en Thaïlande. Voilà ce que l'on sait de cette affaire.

19h48 : @anonyme Bonsoir, je pense que l'arrivée rapide de CRS s'est produit au moment où certains manifestants "gilets jaunes" ont tenté de forcer la porte de l'hôtel de ville.

19h48 : Bonsoir. Savez vous ce qui c est passé à Dijon cet après midi avec les gilets jaunes ?Une vingtaine de cars de CRS passée pas loin de chez moi, impressionnant

19h25 : @anonyme J'ai trouvé un sondage datant du 21 mars dernier, donnant 44% des Français qui disent soutenir les "gilets jaunes" (en baisse de 5 points par rapport à la dernière enquête). Pour la première fois, une majorité de sondés (53%) disaient ne pas soutenir le mouvement.

19h23 : bonsoir Pierre. Y a t il eu des sondages récents sur le soutien des Français à ce mouvement, qui était devenu violent et dont la participation semble baissée ?

19h14 : Voici les chiffres des semaines précédentes :

- 19 janvier : 84 000 manifestants

- 26 janvier : 69 000

- 2 février : 58 600

- 9 février : 51 400

- 16 février : 41 500

- 23 février 46 000

- 2 mars : 39 300

- 9 mars : 28 600

- 16 mars : 32 300

- 23 mars : 40 500


- 30 mars : 33 700

- 6 avril : 22 300

19h12 : Le ministère a dénombré 3 500 manifestants à Paris, contre 4 000 la semaine passée.

19h11 : Selon le ministère de l'Intérieur, 22 300 manifestants ont pris part au 21e samedi de mobilisation. C'est la plus faible participation depuis le début du mouvement.

19h10 : Bonjour @Anonyme ! Donc acte pour Bordeaux, j'avais repris l'estimation de l'AFP. Vous conviendrez avec moi que 2 500, c'est quand même bien moins que d'habitude pour cette ville. Dont acte aussi pour le Nombre Jaune, je corrige la précédente entrée.

19h07 : Deux choses France Info: 1-selon Sud Ouest, c'est plutôt 2 500 à Bordeaux (si vous oubliez un millier à chaque fois, c'est sûr que ça fait pas gros à la fin) 2-ça n'est pas la première fois que le Nombre Jaune donne une estimation inférieure à 100 000 individus (acte 16 et 17). Bonne soirée.

18h52 : Thibaut, 25 ans, donnerait tout pour ne plus habiter chez papa-maman. Un petit salaire, des frais de route considérables et le prix inabordable d’une location l’empêchent de quitter le nid familial… Extrait du magazine "13h15 le samedi" diffusé ce midi.




(FRANCE 2)

18h46 : De nouveaux chiffres de la préfecture de police de Paris : 43 interpellations, 14 919 contrôles préventifs, et 9 verbalisations sur périmètre interdit.

18h41 : C'est toujours le face à face entre manifestants et force de l'ordre sur l'esplanade de la Défense.



(MARC DANA / FTV)

19h10 : Le Nombre Jaune diffuse son estimation de la mobilisation pour ce 21e samedi de mobilisation : 73 420 manifestants, chiffre en baisse attribué à la météo : "Une météo capricieuse aura quelque peu éclairci les rangs sur des villes habituellement jaunes de monde comme Bordeaux et Toulouse par exemple."

C'était 30 000 de plus la semaine dernière et c'est la première fois depuis un mois qu'ils parlent de moins de 100 000 personnes.

18h36 : La mobilisation des "gilets jaunes" connaît une sévère décrue à Bordeaux. Environ 1 500 d'entre eux ont défilé le long de la Garonne avant de se scinder en deux faute de parcours déterminé. C'était deux à trois fois plus les semaines précédentes.

18h34 : @Shenandoah Votre point de vue est parfaitement défendable, et si vous regardez le nombre d'entrées consacrées aux gilets jaunes depuis le début de ce direct, vous verrez que nous sommes sur une fourchette basse. Après, les cortèges se terminant souvent par des incidents, il serait malvenu de les passer sous silence. Comme on peut aussi noter la persistance des manifestants qui défilent depuis mi-novembre. Bref, tout est question de dosage.

18h34 : Pierre, D’un point de vue éditorial, n’est-il pas paradoxal que l’on parle encore des gilets jaunes quand il ne rassemblent que quelques milliers de personnes? As ton déjà accordé une telle couverture pour d’autres mobilisations aussi faibles?

18h31 : @Aurore59 Je viens de voir la vidéo, découpée sur le site de Télé Loisirs, et effectivement, la journaliste est vivement refoulée du cortège lillois en plein direct. Je n'utiliserai pas l'adjectif "sauvagement", mais la volonté d'intimider est clairement là.

18h29 : Bonsoir Pierre. Des journalistes confrères de Cnews sauvagement attaqués à Lille ?

18h05 : Une journaliste de BFM-TV a été évacuée de l'esplanade de la Défense quand elle a été prise à partie par des manifestants.

18h03 : 18 heures, l'heure d'un petit point sur l'actualité.

• Re-re-re-rebelote pour les "gilets jaunes" qui battent le pavé pour le 21e samedi de suite. Des incidents à signaler à Rouen et au Boulou, et une mobilisation en berne selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, les seuls dont on dispose à l'heure actuelle : 6 300 manifestants, dont 3 100 à Paris.

Le taux de concentration du CO2 dans l'atmosphère est au plus haut depuis trois millions d'années, selon une étude sur des carottes de glace et sédiments marins, prélevés à l'endroit le plus froid de la planète.


• L'ancien responsable de la sécurité de LREM Vincent Crase a écrit un livre pour décrire son expérience du pouvoir. On vous en a isolé les principaux extraits.

Sale semaine pour l'Olympique lyonnais. Après avoir dit adieu à la Coupe de France cette semaine, les Gones sont menés 2-1 à la pause par la lanterne rouge dijonnaise sur leur terrain du Groupama Stadium.

17h39 : Selon une journaliste de L'Indépendant, la situation est très tendue au Boulou, près de Perpignan, entre une centaine de manifestants "gilets jaunes" et les forces de l'ordre.

17h33 : @Caesar Les leaders des "gilets jaunes" ont prévenu que la grosse mobilisation est attendue pour le week-end de Pâques, le 21 avril.

17h33 : Il doit y avoir des kermesses de quartier avec plus de monde que ça...

17h29 : Ils n'étaient que 200 "gilets jaunes" à Marseille à battre le pavé (humide) de la cité phocéenne "pour perpétuer la tradition", comme le raconte France 3 Provence Alpes Côte d'Azur.

17h26 : Les "gilets jaunes" parisiens se trouvent désormais sur l'esplanade de la Défense, qu'ils peinent à remplir, selon les photos de notre collègue sur place.







(MARC DANA / FTV)

17h18 : Et pendant ce temps, à Dijon, la préfecture indique que les manifestants "gilets jaunes" lancent des billes d'acier.

17h06 : La préfecture de police de Paris communique les chiffres suivants : 22 interpellations, 1 278 contrôles préventifs dans les zones interdites à la manifestation, et 7 verbalisations pour tentative de manifestation sur les Champs-Elysées.

16h58 : @Anonyme Le cabinet Occurence n'intervient que si on le mandate, et ce n'était pas le cas cette fois.

16h57 : La manifestation des gilets jaunes ayant été déclarée aujourd'hui à Paris, pourquoi le cabinet Occurrence n'a-t-il pas été sollicité ? Ses interventions sont aussi rares qu'une manif de GJ déclarée finalement...Si je ne me trompe pas, la dernière fois qu'il avait été mandaté, c'était pour l'acte 12 ou 13, il y a bien 2 mois en tout cas... Son chiffre serait d'une bonne aide aujourd'hui pour infirmer ou confirmer les chiffres de l'Intérieur et/ou du Nombre Jaune !

16h56 : Des nouvelles de Rouen, où le gaz lacrymogène vole bas pont Jeanne d'Arc.

16h32 : Bonjour @Shenandoah. Non, le cabinet Occurence a effectué un comptage à quelques reprises, mais pas renouvelé l'expérience. Concernant le Nombre Jaune, ils se basent sur des photos envoyées par les manifestants, ce n'est pas parfait, mais ça a la même légitimité que les chiffres des organisateurs pour une manifestation. Nous avions demandé à des professionnels ce qu'ils pensaient de cette initiative, et leur réponse est plus nuancée qu'on pourrait le croire.

16h28 : Il n’y a plus de décompte indépendant? Au moins à Paris?Quelle est la légitimité du “nombre jaune”, il semble aussi fantaisiste que totalement fait au doigt mouillé...

16h24 : Des échauffourées ont éclaté cet après-midi entre manifestants et forces de l'ordre durant la manifestation des "gilets jaunes" à Rouen. Après un début de manifestation calme, de premiers feux de poubelles ont été allumés, du mobilier urbain dégradé et un engin de chantier Manitou a été enflammé par quelques personnes cagoulées et vêtues de noir.

16h57 : Voilà à quoi ressemble le cortège parisien des "gilets jaunes" qui se trouve à Courbevoie, et se dirige vers la Défense.








(MARC DANA / FTV)

Vous êtes à nouveau en ligne