DIRECT. "Gilets jaunes" : 32 300 manifestants mobilisés dans toute la France, annonce Christophe Castaner, en hausse par rapport à la semaine précédente

Ce direct est terminé.

Les "gilets jaunes" misaient sur un "regain de mobilisation" pour l'épisode 18 de leur mouvement, intitulé L'ultimatum.

Des milliers de "gilets jaunes" qui convergent place de l'Etoile avant que la manifestation ne dégénère en scènes d'émeutes urbaines : samedi 16 mars, le 18e depuis le début de la mobilisation, présenté comme un "ultimatum" lancé au président Macron, a rivalisé avec les épisodes les plus violents de la mobilisation, début décembre. Plusieurs magasins ont notamment été pillés sur la célèbre avenue. Au total, 237 personnes ont été interpellées dans l'après-midi et 106 placées en garde à vue. Franceinfo fai le point sur cette journée.

Vacances présidentielles écourtées. Emmanuel Macron a décidé d'écourter son séjour à la Mongie et a décidé de rentrer à l'Elysée plus tôt que prévu. Il se rendra à la cellule de crise du ministère de l'Intérieur dans la soirée.

"Très grande colère". Le Premier ministre a dit sa "très grande colère" face aux violences. Edouard Philippe juge que "ceux qui excusent, qui encouragent" se rendent "complices" des casseurs.

 32 300 personnes ont défilé dans toute la France, selon Christophe Castaner, dont 10 000 à Paris. 192 personnes ont été interpellées à Paris, selon la préfecture de police de Paris. Une mobilisation en hausse. Ils étaient 28 600 le 9 mars dernier. 

Une banque incendiée. Une femme et son bébé ont été sauvés des flammes de l'incendie d'une banque au 16 avenue Roosevelt à Paris. Ils se trouvaient au 2e étage, au dessus de l'établissement, lorsque le feu a été "délibérément" mis à l'immeuble, selon le ministre de l'Intérieur. La femme et son bébé ont pu être mis en sécurité grâce à l'intervention des pompiers.

L'ultimatum, c'est ainsi que la manifestation de ce samedi est présentée. La date a été annoncée depuis quelques semaines comme une journée cruciale, et ce alors que le nombre de manifestants est en baisse constante ces dernières semaines. Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, sans cesse contestés par les "gilets jaunes", ils étaient 28 600 manifestants en France il y a une semaine, soit dix fois moins que les 282 000 du 17 novembre.

Vous êtes à nouveau en ligne