DIRECT. "Gilets jaunes" : 28 600 manifestants en France selon le ministère de l'Intérieur, total le plus bas depuis le début du mouvement

Des \"gilets jaunes\" manifestant à Marseille (Bouches-du-Rhône), samedi 9 mars.
Des "gilets jaunes" manifestant à Marseille (Bouches-du-Rhône), samedi 9 mars. (BORIS HORVAT / AFP)

A Paris, la police a dénombré ce samedi 3 000 manifestants, contre 4 000 la semaine dernière.

La mobilisation faiblit. Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, 28 600 personnes ont manifesté samedi 9 mars à l'occasion du 17e samedi de mobilisation des "gilets jaunes". Ils étaient 39 300 samedi dernier, selon la même source. A Paris, la police a dénombré ce samedi 3 000 manifestants, contre 4 000 la semaine dernière.

Des rassemblements partout en France. Selon le réseau France Bleu, quelque 4 000 manifestants ont défilé à Bordeaux, 2 000 au Puy-en-Velay, 800 à Quimper, 700 à Dijon, ou encore 350 à Besançon, 300 à Saint-Herblain et 260 à Tours. Des opérations escargot ont été menées à Châteauroux et à Privas. Des rassemblements ont également eu lieu à Toulouse, Montpellier, ou encore Avignon.

Des interpellations à Paris et en province. Dix-neuf personnes ont été interpellées en marge de la manifestation des "gilets jaunes" ce samedi à Paris, selon la préfecture de police. A Bordeaux, 18 interpellations ont été recensées, 9 à Quimper, 6 à Nancy et à Dijon, et 2 au Puy-en-Velay.

 Le sit-in a tourné court. L'événement le plus partagé sur les réseaux sociaux, notamment par des figures du mouvement comme Priscilla Ludosky et Maxime Nicolle, appelait à s'installer sur le Champ-de-Mars, au pied de la tour Eiffel, tout le week-end. Mais vendredi soir, des dizaines de manifestants qui tentaient d'installer des structures sur le Champ-de-Mars ont été délogés par les forces de l'ordre. Samedi, une cinquantaine de manifestants écologistes, rassemblés devant une banderole mi-jaune mi-verte, ont bloqué un pont devant la tour Eiffel avant d'effectuer un sit-in sous le monument.

 Une manifestation de femmes "gilets jaunes". La mobilisation du week-end se voulait aussi inspirée de la Journée internationale des droits des femmes : samedi, un cortège est parti des Champs-Elysées avec à sa tête des femmes, dont des assistantes maternelles portant un gilet rose.

10h41 : 23 heures. Un dernier point sur l'actualité avant de se coucher.

Le ministère de l'Intérieur comptabilise 28 600 manifestants pour le 17e samedi de mobilisation des "gilets jaunes", le total le plus bas depuis le début du mouvement. Le "Nombre jaune" en comptabilise 90 000, chiffre en baisse également.


Trois départements du Nord sont placés en vigilance orange aux vents violents par Météo France jusqu'à demain soir.


• Les surveillants qui bloquaient la rison de Condé-sur-Sarthe après l'agression au couteau dont l'un des leurs a été victime mardi ont été évacués par les forces de l'ordre.


Le pays de Galles n'est plus qu'à un match du Grand Chelem. Vainqueur de l'Ecosse (18-11), le XV du Poireau se frottera à l'Irlande samedi prochain pour être sacré.


Rendez-vous demain, 9 heures, pour la suite de ce live.

22h25 : Le QG des gilets Jaunes de la vallée de la Bruche à été incendié ? #vraioufake

21h39 : Même si leurs problèmes ne sont pas réglés, trois "gilets jaunes" ont expliqué aux équipes de France 2 pourquoi ils ont décidé de cesser les manifestations. A l'image de Christine Beau, retraitée vivant à Palavas-les-Flots : "On peut faire des manifestations auprès du gouvernement, mais on n'embête pas le travailleur".




(FRANCE 2)

20h15 : Petit point sur les interpellations du 17e samedi de mobilisation : il y en a eu 19 à Paris, 18 à Bordeaux, 9 à Quimper, 6 à Nancy, 6 à Dijon, 2 au Puy-en-Velay.

19h59 : 20 heures. L'heure du dîner, mais aussi du point sur l'actualité.

Le ministère de l'Intérieur comptabilise 28 600 manifestants pour le 17e samedi de mobilisation des "gilets jaunes", le total le plus bas depuis le début du mouvement. Le "Nombre jaune" en comptabilise 90 000, chiffre en baisse également.

Trois départements du Nord sont placés en vigilance orange aux vents violents par Météo France jusqu'à demain soir.

• Les surveillants qui bloquaient la prison de Condé-sur-Sarthe après l'agression au couteau dont l'un des leurs a été victime mardi sont en train d'être évacués.

Le pays de Galles n'est plus qu'à un match du Grand Chelem. Vainqueur de l'Ecosse (18-11), le XV du Poireau se frottera à l'Irlande samedi prochain pour être sacré.

19h37 : @anonyme Nous avons relayé ce chiffre tout à l'heure, qui émane de nos confrères de France Bleu Gironde. La préfecture de la Gironde n'a pas donné de chiffre.

19h35 : Pour info, à Bordeaux, c' est chaque samedi entre 4000 et 5000 manifestants !!! Alors vos chiffres, hein !!!! MDR

19h35 : Si on fait le total des chiffres annoncés pour les manifestations GJ on obtient environ 60000 personnes sur toute la France... soit a peu près autant que pour un match de foot à Marseille ou Lyon!

19h34 : @citoyen non manifestant Si vous avez suivi ce direct, nous avons évoqué en longueur le comptage du "Nombre jaune" qui s'apparente à ce qu'on qualifierait du chiffre des organisateurs dans une manif classique. Ils parlent eux de 90 000 manifestants environ.

19h33 : #chiffres GJ. Uniquement des chiffres fournis par l'Interieur ! À quand un autre décompte neutre, que celui ci ? Faciles ces chiffres que nul ne peut affirmer ou infirmer.

19h21 : 3 000 personnes garnissaient le cortège parisien, soit 1 000 de moins que la semaine dernière, selon le ministère de l'Intérieur.

19h21 : Voilà les chiffres de la place Beauvau de ces dernières semaines :

- 19 janvier : 84 000 manifestants

- 26 janvier : 69 000

- 2 février : 58 600

- 9 février : 51 400

- 16 février : 41 500

- 23 février 46 000

- 2 mars : 39 300

19h19 : Le ministère de l'Intérieur comptabilise 28 600 manifestants dans l'Hexagone, le plus faible total depuis le début du mouvement, vacances de Noël incluses.

19h03 : Une courte majorité des sondés (53%) juge que la plupart des médias ont mal couvert le mouvement des "gilets jaunes", "car ils n'ont montré que certains aspects du mouvement et n'ont pas donné la parole à tous". Parmi ces 53%, près de 60% habitent dans des communes rurales et 57% sont employés ou ouvriers.

Les détails de l'étude dans notre article.

19h02 : 53% des Français estiment que les médias ont mal couvert le mouvement, selon un sondage ViaVoice réalisée pour les 12e Assises internationales du journalisme de Tours

19h00 : @Louise76 Voilà ce que disent mes confrères de 76actu.

19h00 : Départ de feu dans le centre ville de Rouen. Des scènes de chaos. Des news France Info? Merci.

18h52 : @anonyme Ah non, ils parlaient de 96 000 manifestants la semaine passée, c'est il y a quinze jours qu'ils évoquaient le chiffre de 123 000 participants.

18h52 : Légèrement ? Les GJ n’évoquaient ils pas un chiffre de 120.000 lors de l’acte 16 ? C’est donc 30% de moins ! Énorme baisse donc.

18h46 : Le chiffre du ministère de l'Intérieur n'est pas encore tombé, mais le Nombre Jaune a déjà fait ses calculs. Leur première estimation fait état de 90 082 manifestants, chiffre légèrement en baisse par rapport à la semaine dernière.

18h40 : A Bordeaux, la mobilisation était comparable à celle enregistrée la semaine dernière avec 4 000 manifestants, indiquent nos collègues de France Bleu Gironde.

18h23 : Le journal local évoque le nombre de 3 000 à 4 000 manifestants dans la "Ville rose", soit environ deux fois moins qu'au plus fort de la contestation, en décembre.

18h22 : Le rappeur toulousain D1ST1 a tourné un clip au milieu de la manifestation toulousaine, rapporte La Dépêche du Midi. Son précédent clip, au cœur de heurts avec la police, avait fait des millions de vues sur Facebook.




18h16 : "Nous allons suggérer d’instaurer des propositions de lois d’initiative citoyenne : dès qu’un sujet mobilise un certain seuil de citoyens, un million par exemple, un projet de loi est élaboré par une conférence de consensus de citoyens tirés au sort, avant d’être examiné par l’Assemblée."

Dans une interview au Parisien, le patron des Marcheurs détaille ses propositions de son parti pour le grand débat national. En revanche, le RIC ne trouve pas grâce à ses yeux.

18h14 : Vive la démocratie et son droit à manifester ! Les pisse-vinaigre qui sont pour dépouiller les droits ne sont pas constructifs. La société de demain se prépare aujourd'hui avec des espaces collaboratifs à tous les niveaux. Le monde qui repose sur les flux de décision en mode TOP DOWN est sur la fin. C'est gagner du temps que de le voir dès à présent.

18h10 : Ceux qui se plaignent des GJ n'ont pas l'air de se rendre compte que nos politiques nous prennent pour des buses depuis des années. On peut critiquer la méthode, mais accordons-nous sur le fait qu'on ne peut plus être gouverné au nom d'un soi-disant progrès qui fait fi de l'humain et détruit la planète...

18h05 : @Vousavezditbide L'embryon de blocage a été tué dans l'œuf par la police ce matin. Après, techniquement, comment voulez-vous bloquer la capitale avec 5 000 manifestants (en étant large) ?

18h04 : Bonjour franceinfo, donc l'appel par les "figures" GJ à bloquer Paris pendant 3 jours est un ...bide non?

18h05 : Des nouvelles des Champs-Elysées : la manifestation est maintenant nassée entre le Fouquet’s et le Drugstore Publicis. En tête, environ 150 manifestants très vindicatifs narguent les forces de l'ordre, qui répondent au canon à eau. Tout cela sous l’œil des touristes, qui continuent de déambuler sur les Champs...

18h05 : 18 heures ! Faisons le point sur l'actualité de ce samedi soir.

Trois départements du Nord sont placés en vigilance orange aux vents violents par Météo France jusqu'à demain soir.

Dix-septième samedi de mobilisation des "gilets jaunes", avec une mobilisation timide dans l'Hexagone, selon les premiers chiffres dont on dispose. A suivre dans notre direct ici.

Une requête a été déposée en Suisse pour placer Abdelaziz Bouteflika sous curatelle. Le président sortant, candidat à un cinquième mandat consécutif, se trouve toujours dans une clinique helvète.

Le pays de Galles n'est plus qu'à un match du Grand Chelem. Vainqueur de l'Ecosse (18-11), le XV du Poireau se frottera à l'Irlande samedi prochain pour être sacré.

18h01 : Sur les Champs-Elysées, la police utilise des canons à eau contre une centaine de manifestants virulents, peut-être des black blocs.

17h44 : Toulouse 17h40

17h59 : Comment ça se passe à Toulouse, l'épicentre de la contestation des "gilets jaunes" ? Plusieurs ambiances différentes, selon l'endroit où on se trouve dans le cortège.

17h37 : Ils ont une vie ces gens ? manifester tous les samedis pour emmerder ceux qui bossent ? ils n'ont pas d'autre chose à faire de plus utile dans leur vie ?

17h36 : Je suis d'accord avec Loïc, il y a plein de gens qui travaillent le we, et les GJ sont bien contents qd le personnel hospitalier est là pour les réceptionner qd il y a du grabuge. Assez de ces manifs, qui bloquent l'economie .il va falloir des mois pour remonter la pente. Ce qu'ils n'ont pas compris, c'est que les dégradations, les soins, la mobilisation des gendarmes et policiers, c'est nous qui le payons.

17h35 : La situation à Orléans peu après 16h30 : tous les trams à l'arrêt sur les deux lignes dans le centre ville, pour plusieurs dizaines de "gilets jaunes". Comment dire ? C'est la 17e fois qu'ils ralentissent le centre ville et perturbent la circulation un samedi après midi. C'est gavant à la longue que ceux qui veulent simplement vivre soient gênés par des gens qui n'en ont plus rien à faire de ceux qui ne partagent pas (ou plus) leur point de vue ! Avec une meilleure politique on en serait pas là.

17h35 : Et je continue de recevoir énormément de commentaires excédés par les manifestations à répétition des "gilets jaunes" le week-end.

17h23 : @anonyme Au moins, ils expliquent leur démarche et le cabinet Occurence, que nous avions sollicité, trouvait leur démarche intéressante, à défaut d'être parfaite. En janvier, nous avions fait le compte des manifestants sur la base des estimations de la presse locale, et nous trouvions un chiffre entre celui du ministère de l'Intérieur et celui du "Nombre jaune". Il faut le prendre pour ce qu'il est, l'estimation de la mobilisation par les organisateurs.

On passera sous silence les chiffres du syndicat France Police, fantaisistes au mieux.

17h25 : Vous vous aventurez à affirmer que la démarche du nombre jaune est plus "transparente" !? Vous savez j'espère comment on comptabilise les manifestants chez le nombre jaune ? A partir de photos envoyées par les manifestants eux-mêmes ! Vous appelez ça de la transparence ! Qui garantit l'authenticité de ces images, du moins en termes de calendrier !? Aberrant de vous voir affirmer pareille ineptie...

17h01 : France 3 Auvergne-Rhônes Alpes indique que la circulation est encore perturbée sur les quais du Rhône, et qu'il est conseillé d'éviter le secteur.

17h02 : @cathy Selon la presse locale, 500 personnes défilaient dans les rues de Lyon. Certains manifestants ont tenté de forcer les grilles de la mairie pour discuter avec Gérard Collomb, mais ils ont été empêchés par les forces de l'ordre, relève Lyon Capitale.

16h57 : Bonjour. Il semble qu'à Lyon ce soit tendu. Vous confirmez ? Merci à vous.

16h50 : 10 personnes ont été interpellées à Paris, indique la préfecture de Police de Paris.

16h51 : Sérieux moi tout ce que je vois, c'est que le centre-ville de Bordeaux a ses transports en commun perturbés tous les samedis aprem et cela peut gêner le déplacement des gens qui vont bosser ! Mais cela les gilets jaunes ils n'en n'ont rien à faire étant donné qu'ils sont en week-end... alors ils me diront de ne pas travailler... discours que j'ai déjà entendu... et la réponse fut : je ne vais pas prendre mon service à l'hôpital ? Il y a vraiment des éléments dans ce mouvement qui sont en dehors des réalités !

16h51 : Dans les commentaires, un de nos lecteurs, se désole des conséquences du mouvement des "gilets jaunes" à Bordeaux, ville où il travaille.

Vous êtes à nouveau en ligne