"Gilets jaunes" : 28 000 manifestants en France, dont 4 700 à Paris, selon l'Intérieur

Des \"gilets jaunes\" manifestent, le 16 novembre 2019, à Paris.
Des "gilets jaunes" manifestent, le 16 novembre 2019, à Paris. (MICHEL STOUPAK / NURPHOTO / AFP)

Il y a un an, à la naissance du mouvement, ils étaient 282 700 dans toute la France.

Un anniversaire mouvementé pour les "gilets jaunes". Un an après le premier samedi de mobilisation, 28 000 manifestants ont défilé en France, dont 4 700 à Paris, samedi 16 novembre, selon le ministère de l'Intérieur. Dans la capitale, théâtre de violences, 129 personnes ont été placées en garde à vue, selon le parquet. Suivez en direct la situation avec franceinfo.

Dix fois moins nombreux qu'au coup d'envoi. La mobilisation nationale a été dix fois moins importante qu'il y a un an, quand 282 700 manifestants avaient été recensés par les autorités. Il s'agit toutefois d'un regain inédit depuis le 20 avril.  

 Des heurts place d'Italie. La préfecture de police de Paris a interdit une manifestation initialement autorisée, en début d'après-midi, place d'Italie, à Paris, en raison de nombreuses violences survenues dès la mi-journée. Le centre commercial Italie 2 a fermé ses portes. Du mobilier urbain a été cassé et des poubelles et des voitures ont été incendiées. Des pompiers ont également été visés par des projectiles en pleine intervention. "Un certain nombre de policiers ont été blessés", selon Didier Lallement.

Près de 150 interpellations dans la capitale. A 20 heures, la préfecture de police de Paris avait procédé à 147 interpellations. Plusieurs périmètres étaient interdits à la manifestation, dont les Champs-Elysées et leurs alentours : 71 verbalisations y ont eu lieu. Dans la journée, 8 861 contrôles préventifs avaient été menés, selon les autorités. A 20 heures, le parquet de Paris faisait état de 129 gardes à vue.

Ailleurs en France... D'autres actions de blocage et mobilisations ont eu lieu partout en France, notamment à Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes et Toulouse. Sur les réseaux sociaux, là où le mouvement est né, quelque 270 actions sont annoncées sur l'ensemble du week-end.

Vous êtes à nouveau en ligne