DIRECT. "Gilets jaunes" : 51 400 personnes ont manifesté en France, selon le ministère de l'Intérieur, des chiffres en légère baisse

Une manifestation de \"gilets jaunes\" à Bordeaux (Gironde), le 9 février 2019.
Une manifestation de "gilets jaunes" à Bordeaux (Gironde), le 9 février 2019. (MEHDI FEDOUACH / AFP)

Plusieurs manifestations ont eu lieu à Paris et partout en France, ce samedi. La semaine dernière, 58 600 manifestants avaient défilé dans tout le pays, selon le ministère de l'Intérieur.

Trois mois après le début de la contestation, les "gilets jaunes" ont organisé leur 13e journée de mobilisation samedi 9 février. Plusieurs manifestations ont eu lieu à Paris et notamment à Bordeaux, Toulouse ou encore Lyon. Selon le ministère de l'Intérieur, 51 400 personnes ont manifesté en France (contre 58 600  la semaine dernière), dont 4 000 manifestants à Paris (contre 10 500 la semaine dernière).

En marge des manifestations, 31 personnes ont été interpellées et 21 personnes placées en garde à vue, à Paris. A Lyon, la police a procédé à 17 interpellations.

Une mobilisation en légère baisse. Les "gilets jaunes" organisent aussi leur propre comptage, et selon le Nombre jaune a recensé 110 000 manifestants, selon un décompte encore partiel, contre 115 000 personnes la semaine dernière.

Premières tensions au niveau de l'Assemblée, un blessé grave. Le cortège, parti vers 10h30 depuis la place de l'Etoile, connaît ses premières tensions avec les forces de l'ordre au niveau de l'Assemblée nationale vers 13 heures, avec des jets de gaz lacrymogène en réponse à des jets de mobilier urbain. Un manifestant a eu la main arrachée lors de ces échauffourées. Puis de nouvelles tensions sont apparues aux abords du Champ-de-Mars avec une voiture Vigipirate incendiée.

 Plusieurs blocages en régions. En Seine-Maritime, plus de 200 motards sont partis du rond-point des Vaches à Saint-Etienne-du-Rouvray, rapporte France Bleu Normandie. Ils se dirigent vers l'A13 pour une opération escargot, puis vers le centre de Rouen, tandis que certains "gilets jaunes" restent sur le rond-point. Dans la Sarthe, des "gilets jaunes" bloquent également les accès du Leclerc d’Allonnes, sous le regard des forces de l'ordre.

Des rassemblements dans de nombreuses autres villes. A Bordeaux en Gironde, la manifestation des "gilets jaunes" a provoqué des bouchons au niveau des quais de la Garonne, a observé France Bleu Gironde. En Haute-Garonne, les "gilets jaunes" battent le pavé en scandant le slogan "Toulouse, Toulouse, soulève-toi", a constaté France Bleu Occitanie. A Mulhouse (Haut-Rhin), environ 500 personnes défilent dans les rues ce samedi après-midi, selon les informations de France Bleu Alsace. 

Les "gilets jaunes" toujours soutenus par l'opinion. Selon un sondage YouGov diffusé jeudi, près de deux Français sur trois (64%) continuent de "soutenir" leur mouvement, soit deux points de plus en un mois, et 77% (+3) jugent leur mobilisation justifiée.

23h03 : Un dernier point sur l'actu et au dodo !

Nouvelle baisse de la mobilisation des "gilets jaunes", selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. 54 000 personnes ont battu le pavé ce samedi, 5 000 de moins que la semaine dernière et 30 000 de moins qu'il y a un mois. Le comptage mené par les "gilets jaunes" eux-mêmes donne 110 000 manifestants, en légère baisse par rapport à la semaine dernière.

• L'auteur présumé de l'incendie d'un véhicule de la force Sentinelle, près du Champ de Mars, a été interpellé ce soir.

Dix-huit départements de l'Est de la France sont placés en vigilance orange pour vents violents par Météo France.

Inquiétude pour le PSG. Le club de la capitale a certes battu Bordeaux (1-0) dans sa marche vers un nouveau titre de champion de France, mais deux de ses joueurs majeurs, Edinson Cavani et Thomas Meunier, sont sortis sur blessure. A trois jours du choc contre Manchester United en Ligue des champions.

Rendez-vous demain, neuf heures, pour la reprise de ce live.

22h41 : L'auteur présumé de l'incendie d'une voiture de la mission Sentinelle près de la Tour Eiffel a été interpellé et placé en garde à vue, a appris franceinfo auprès du parquet de Paris.

22h10 : Notez qu'une "nuit jaune" est organisée à Arras entre 20h30 et 4 heures du matin. Voilà à quoi ça ressemble.

22h08 : Vêtus de blanc, ils s'invitent à toutes les manifestations des "gilets jaunes" pour soigner bénévolement les blessés. France 2 s'est intéressé aux "street-medics" des cortèges des "gilets jaunes".




(FRANCE 2)

21h21 : A Metz, la manifestation qui a rassemblé près de 2 000 personnes a fait du dégât. Quatre gendarmes ont été transportés à l'hôpital "pour des blessures aux membres inférieurs et des troubles auditifs", font savoir les pompiers de Moselle. Deux "gilets jaunes" ont été hospitalisés, un homme "blessé à la cuisse et au bras et une dame de 56 ans incommodée par les gaz lacrymogènes", selon la direction départementale de la sécurité publique de Moselle.

21h15 : Selon les chiffres diffusés par la police, Toulouse était une fois de plus la ville de France la plus mobilisée pour ce 13e samedi de mobilisation, avec 6 000 manifestants, 2 000 de plus qu'à Paris. Des échauffourées entre individus et forces de l'ordre éclatent chaque samedi en fin de manifestation, avec de nombreuses dégradations dans le centre, notamment des agences bancaires et immobilières.

20h51 : Sur Facebook, l'auteur de BD Joann Sfar publie un long texte dénonçant l'aspect antisémite du mouvement. Extrait :

"Je ne comprends pas ceux qui participent à ces manifestations et choisissent depuis le début de ce mouvement de minimiser son contenu raciste et antisémite. ce n'est pas un ou dix, ce sont des centaines de graffitis ou de tweets anti-juifs depuis le début de cette histoire. Et il faut encore subir les durs d'oreille qui m'expliquent que ce n'est pas représentatif. Pas représentatif?"



20h37 : Si vous êtes allés profiter du soleil cet après-midi, vous avez eu raison, et France 2 vous a concocté un résumé de la treizième journée de mobilisation en 2 minutes top chrono.

(FRANCE 2)

20h18 : Notre collègue Benjamin Illy était présent devant l'Assemblée nationale au moment où un manifestant a vu une grenade lui exploser dans la main. Il a interrogé les "gilets jaunes" présents : "Ça arrive dans n'importe quelle manifestation! Mais je ne valide pas. Ceux qui font ça, ce sont des casseurs, des black blocks. On ne sait pas s'en débarrasser. Ils sont là tout le temps. C'est pas des gilets jaunes". Quant au manifestant blessé, "le mec fait des conneries, mais est-ce que ça justifie de lui arracher une main ?"




20h15 : Vous êtes nombreux à contester le chiffre du ministère de l'Intérieur dans les commentaires. Plusieurs préfectures, en Normandie et en Bretagne par exemple, ont refusé de donner les chiffres de mobilisation à Rouen, au Havre ou à Lorient.

La préfecture de Seine-Maritime s'est ainsi refusée à donner le nombre de manifestants, se contentant de déclarer qu'il représentait ce samedi "40%" de la fréquentation du samedi précédent à Rouen et "55%" au Havre.

20h01 : 20 heures ! L'heure du dîner (à la rédaction, beaucoup de pâtes) et d'un point sur l'actu roboratif.

• Nouvelle baisse de la mobilisation des "gilets jaunes", selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. 54 000 personnes ont battu le pavé ce samedi, 5 000 de moins que la semaine dernière et 30 000 de moins qu'il y a un mois. Le comptage mené par les "gilets jaunes" eux-mêmes donne 110 000 manifestants, en légère baisse par rapport à la semaine dernière.

Dix-huit départements de l'Est de la France sont placés en vigilance orange pour vents violents par Météo France.

L'illustrateur Tomi Ungerer, auteur notamment des livres pour enfants Les Trois Brigands et Jean de la Lune, est mort à l'âge de 87 ans.

Inquiétude pour le PSG. Le club de la capitale a certes battu Bordeaux (1-0) dans sa marche vers un nouveau titre de champion de France, mais deux de ses joueurs majeurs, Edinson Cavani et Thomas Meunier, sont sortis sur blessure. A trois jours du choc contre Manchester United en Ligue des champions.

19h55 : Huit policiers ont été légèrement blessés par des jets de projectiles à Saint-Etienne en marge de la manifestation des "gilets jaunes" lors d'affrontements avec de petits groupes de manifestants, dont onze ont été interpellés, indique la préfecture de la Loire. Les incidents ont eu lieu en fin de manifestation, quand les 500 participants du cortège stéphanois se dispersaient, vers 17 heures.

19h17 : Les "gilets jaunes" organisent aussi leur propre comptage, et selon le Nombre jaune, 110 000 manifestants ont battu le pavé, selon un décompte encore partiel (le chiffre définitif sera donné demain dans la matinée). Un chiffre sensiblement équivalent à celui de la semaine dernière (115 000 personnes).

19h15 : Petit bilan de ces dernières semaines :

- 19 janvier : 84 000 manifestants
- 26 janvier : 69 000
- 2 février : 58 600
- aujourd'hui, 9 février : 51 400

19h17 : Nouvelle baisse pour le treizième samedi de mobilisation des "gilets jaunes" : le ministère de l'Intérieur a comptabilisé 51 400 personnes, contre 58 600 samedi dernier. A Paris, érosion également, avec 4 000 manifestants, contre 10 500 la semaine dernière.

19h17 : Sur Twitter, la ministre des Armées, Florence Parly, condamne l'incendie d'une voiture de la mission Sentinelle près du Champ-de-Mars lors du défilé des "gilets jaunes".

19h06 : À Nice, plusieurs dizaines de "gilets jaunes" ont pris la route de Vintimille, accompagnés de Maxime Nicolle, alias Fly Rider, pour tenter de bloquer l'autoroute côté italien. Bloqués par les gendarmes au péage de la Turbie, ils ont dû emprunter la route de la côte et sont arrivés vers 15 heures à Menton, où les forces de l'ordre les ont empêchés de franchir la frontière.

19h05 : Il serait réducteur de ne parler que des cortèges où ça a dégénéré. A Marseille, la police a compté 1 500 manifestants dans une ambiance festive avec beaucoup de musique et de déguisements - bonnets phrygiens, cornes sur la tête - et brandissant des drapeaux français ou corse.

18h53 : @anonyme Je n'ai pas encore de chiffre pour la manifestation nantaise, mais une nouvelle fois, des incidents se sont produits en fin de cortège.

18h58 : Peut-on avoir des informations sur la manifestation à Nantes ? Bien qu'il n'y ait pas beaucoup de monde, il y a pas mal de bruit....

18h26 : Bis repetita. Les "gilets jaunes" se rapprochent, comme à chaque fois, des Champs-Elysées alors que la manifestation est officiellement terminée. Certains manifestants veulent en découdre avec les forces de l'ordre.

18h28 : Sur Twitter, Christophe Castaner tweete son "indignation" et son "dégoût" après l'incendie d'une voiture de la mission Sentinelle près du Champ-de-Mars.

18h23 : @anonyme Tout à fait, ces sondages apparaissent en décalage avec le ressenti de la majorité d'entre vous dans les commentaires, mais je pense qu'une enquête d'opinion est quand même plus fiable que la section commentaire de ce live, sachant la défiance qu'éprouvent les "gilets jaunes" pour les médias.

18h20 : Vous pourriez aussi citer le sondage publié lundi dernier par l'IFOP pour Sud radio. Selon cette étude 58% des français portent un regard positif dur le mouvement. Dans le détail 31 % des français soutiennent....27 % ont de la sympathie pour lui. Publication sur le journal du dimanche qui fait aussi référence au sondage YouGov.

18h12 : Images impressionnantes de Bordeaux, où ça sent la voiture brûlée dans le centre ville, tweete France Bleu Gironde.

18h13 : @anonyme et Il s'agit du baromètre YouGov pour le HuffPost et CNews, un sondage régulier sur le soutien à ce mouvement avec toujours les mêmes questions, réalisé auprès du fameux échantillon représentatif de 1 037 Français de 18 ans et plus, sélectionnés selon la méthode des quotas, pour reprendre la formule consacrée. Et cette étude montre un léger frémissement de l'opinion en faveur du mouvement.

18h12 : Vous nous annoncez des sondages sans savoir quel échantillon, quelle couleur politique des sondés et surtout qui a commandé le sondage ! Donc, je n’y crois pas et nous sommes apparemment beaucoup dans ce cas !!!

18h12 : Bonjour franceinfo. Je pense qu'il y a une différence entre le soutien des revendications de départ et le soutien aux "gilets jaunes" d'aujourd'hui .De mon côté, c'est idem, quasi 100% de mon entourage ne supporte plus ce mouvement et nous sommes de classe moyenne !

18h11 : 18 heures ! L'heure du point sur l'actualité de ce samedi soir.

• Pas encore de chiffre significatif de la mobilisation pour ce treizième samedi des gilets jaunes. Des incidents à signaler à Paris, où un manifestant a perdu des doigts lors de l'explosion d'une grenade, à Bordeaux et à Lyon. Les dernières informations dans notre direct.

Dix-huit départements de l'Est de la France sont placés en vigilance orange pour vents violents par Météo France.

L'illustrateur Tomi Ungerer, auteur notamment des livres pour enfants Les Trois Brigands et Jean de la Lune, est mort à l'âge de 87 ans.


Juan Guaido, autoproclamé président par intérim du Venezuela, s'est dit prêt, si nécessaire, à autoriser une intervention militaire des Etats-Unis pour forcer le chef de l'Etat, Nicolas Maduro, à quitter le pouvoir et mettre fin à la crise humanitaire dans le pays.

17h48 : @Bruno Je pense que le sondage Yougov diffusé jeudi est un peu plus fiable que l'institut Bruno :-) Dans le détail, cette étude montre que 64% des sondés soutiennent le mouvement, et 52% d'entre eux trouvent normal que le mouvement se poursuive lors du grand débat national. Cependant, il est indéniable que la mobilisation est en perte de vitesse : les chiffres du ministère comme ceux du "Nombre jaune" attestent de chiffres en baisse.

17h58 : Comment les sondages peuvent-ils donner plus de 60% de Français qui soutiennent les "gillets jaunes" alors que 90% de mon entourage, famille, amis, voisins, collègues disent, tout comme monsieur Berléand, que les "gillets jaunes" nous courent sur le haricot pour rester poli ?

17h41 : Le nombre d'interpellations à Paris grimpe à 21, indique la préfecture de police.

17h56 : Personnellement et la quasi-totalité de mon entourage partagent les propos de monsieur Berléand. Nous sommes pourtant du peuple.

17h56 : François Berléand ! Oui, il a raison. Osons dire non stop. Beaucoup de gens n'osent pas dire que les 'gilets jaunes', ça suffit et qu'ils sont manipulés par les extrémistes gauche et droite

17h55 : Bjr FI. Monsieur Berléand a probablement un peu plus que 800 € par mois pour vivre. Avec ma petite retraite, je n’ai pas les moyens d’aller au cinéma. En tout cas, je n’irai certainement pas voir un film ou ce monsieur sera inscrit au générique ! Son mépris me rappelle quelqu’un, pas vous ?...

17h36 : Pluie de réactions aux propos de François Berléand, qui expliquait sur RTL que les "gilets jaunes" "le font chier".

17h28 : Comme souvent à cette heure-ci, les premières tensions apparaissent dans les cortèges en région.

17h52 : Il n'y a pas que des incidents à Paris, le cortège des manifestants "gilets jaunes" poursuit sa déambulation parisienne, avec déjà 20 km parcourus, indique une journaliste sur place.

Vous êtes à nouveau en ligne