Deux "gilets jaunes" se sont mariés symboliquement sur un barrage des Hautes-Pyrénées

Deux \"gilets jaunes\" se marient symboliquement au péage de Séméac, près de Tarbes (Hautes-Pyrénées), le 8 décembre 2018.
Deux "gilets jaunes" se marient symboliquement au péage de Séméac, près de Tarbes (Hautes-Pyrénées), le 8 décembre 2018. (JACQUES COMTE / TWITTER)

Les deux amoureux se sont rencontrés au début du mouvement de contestation. Ils ont revêtu, pour l'occasion, une robe et un costume jaune fluo.

Ils se sont dit "oui"... devant un barrage filtrant. Samedi 8 décembre, deux "gilets jaunes" ont célébré symboliquement leur mariage au péage de Séméac, près de Tarbes (Hautes-Pyrénées). Les deux amoureux, qui se sont rencontrés au début du mouvement de contestation, avaient revêtu, pour l'occasion, une robe et un costume jaune fluo, raconte La Nouvelle République des Pyrénées.

C'est une "maire de camp" qui a symboliquement unis "Chouchoune" et "Coco bel œil", en leur conseillant "de vivre d'amour et d'eau fraîche, surtout avec la conjoncture économique du moment". La cérémonie a réuni une cinquantaine de convives. Les deux manifestants ont ensuite signé le registre du camp et fait un tour de rond-point en guise de voyage de noces. Une déclaration sans valeur légale qui pourrait bien se transformer en véritable mariage, selon La Dépêche.

Vous êtes à nouveau en ligne