VRAI OU FAKE Désintox. Non, BFM TV n'a pas censuré de violences commises par des policiers sur une passante lors d'une manifestation des gilets jaunes

Samedi 18 mai, la chaîne d’informations BFM TV couvre la 27ème manifestation des gilets jaunes dans les rues de Reims. Des internautes ont critiqué un retour plateau très soudain au moment d'une bousculade d'une passante par des policiers.

Samedi 18 mai, la chaîne d’informations BFM TV couvre la 27ème manifestation des gilets jaunes dans les rues de Reims. Soudain à 16 heures, le reporter, qui suit un groupe de policiers, voit une femme s’effondrer sur le sol et commente « Oula, à l’instant une passante a été bousculée lors du passage des policiers ». La chaîne fait alors un retour sur le plateau et ne montre plus les images de la femme par terre, tandis que le journaliste continue de parler : «Je ne sais pas exactement ce qu’il s’est passé. En tout cas beaucoup de confusion dans le centre-ville de Reims». Les présentateurs vont ensuite basculer sur la diffusion du cortège parisien.

Ce retour plateau très soudain, partagé ensuite sur les réseaux sociaux, a été fortement critiqué par des comptes proches des gilets jaunes. Ils dénoncent aussitôt une censure médiatique de la chaîne, accusée de vouloir étouffer les violences policières.

Or dans ce cas précis cette accusation s’avère injuste. Car, si à 16 heures, BFM TV bascule sur un autre sujet, la chute de la dame ne va pas être oubliée. Bien au contraire, la chaîne va la commenter à plusieurs reprises dans ses journaux du week-end. Elle diffuse de nouvelles images filmées par ses équipes, où la manifestante, prise en charge par des street médics, est entourée d’un très voyant cercle rouge. BFM TV va même réussir à l’interviewer à sa sortie des urgences et met en avant son témoignage, où elle accuse la police de violence. La chaîne indiquera même que la dame réfléchit à saisir l’IGPN.

Mais les auteurs des tweets dénonçant la pseudo censure de BFM TV avaient sans doute déjà quitté la chaine d’info continue, car leurs messages eux ont continué de circuler.

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Vous êtes à nouveau en ligne