Dégradation de l’Arc de Triomphe : qui sera jugé ?

FRANCE 2

La justice a clos ses investigations. Le procès n'aura pas lieu avant l'année prochaine.

Le 1 décembre 2018 au cours d’un rassemblement de gilets jaunes à Paris, L’Arc de Triomphe était vandalisé par une poignée de manifestants. On connait désormais l’identité des personnes qui seront renvoyées devant la justice. 17 hommes et femmes vont être jugés pour les faits. 11 d’entre elles seront jugées pour vol, dégradation et recel, les 6 autres pour intrusion dans l’Arc de Triomphe, un bâtiment classé.

Procès pas avant 2021

Les prévenues sont "âgés pour la plupart d’une vingtaine à une trentaine d’années et ne sont pas connus des services de police", détaille le journaliste Hugo Puffeney en duplex depuis le tribunal de grande instance de Paris. "Certains déclarent s’être réfugiés dans l’Arc de Triomphe pour se protéger et éviter des gaz lacrymogènes, d’autres reconnaissent les faits et le regrettent profondément". Les juges soulignent par ailleurs dans leur ordonnance de renvoi que les principaux auteurs des faits n’ont pas été identifiés. Le procès "ne devrait pas se tenir avant 2021", conclut Hugo Puffeney.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne