Cyril Hanouna propose d'être le porte-parole des "gilets jaunes"

Cyril Hanouna a proposé aux représentants des \"gilets jaunes\" présents sur le plateau de \"TPMP\" mardi 20 novembre de devenir leur porte-parole.
Cyril Hanouna a proposé aux représentants des "gilets jaunes" présents sur le plateau de "TPMP" mardi 20 novembre de devenir leur porte-parole. (TPMP / TWITTER)

L'animateur a invité mardi quatre représentants du mouvement à venir s'exprimer sur le plateau de "Touche pas à mon poste". Le secrétaire d'Etat au Numérique, Mounir Mahjoubi, a regretté les "mensonges" proférés, selon lui, à cette occasion.

Les "gilets jaunes" sont partout, même sur le plateau de "Touche pas à mon poste". Interpellé lundi 19 novembre par des manifestants devant les studios de l'émission de C8, Cyril Hanouna les a invités à venir s'exprimer dans son émission le lendemain.

Chose promise, chose due. Mardi soir, quatre porte-parole du mouvement, Idir, Jean-Claude, Maxime et Adel, sont venus demander "la destitution du président" Emmanuel Macron. Ils ont aussi dénoncé le "traitement médiatique qui montre complètement l'inverse de ce qui se passe sur le terrain". Selon eux, "deux à trois millions" de personnes se sont déplacées samedi 17 novembre, et non 282 000, comme l'a annoncé le ministère de l'Intérieur. 

"C'est inacceptable"

"Nous, ce qu'on voudrait pour vous, c'est que le message avance, que le gouvernement prenne des décisions, leur répond Cyril Hanouna. Si demain je peux être votre porte-parole à la télé et si vous voulez venir me voir (...) on le fera." Recette gagnante pour l'animateur, puisque "TPMP" a réalisé son plus haut score depuis février 2016 avec 1,8 million de téléspectateurs et 7,4% de part d'audience grâce à cette émission, relève le Huff Post.

Interrogé mercredi par L'Opinion, le secrétaire d'Etat au Numérique, Mounir Mahjoubi, assure avoir "écouté Cyril Hanouna" mais estime que les représentants des "gilets jaunes" n'ont pas été suffisamment contredits. Cyril Hanouna "a invité plusieurs 'gilets jaunes', dont un qui a passé toute l'émission à dire en permanence des mensonges, des véritables fake news, dénonçant un complot d'Etat contre les 'gilets jaunes' (...) Et il n'a été contredit par personne, à aucun moment ! Cela veut dire qu'on peut aller aujourd'hui avec un gilet jaune et raconter n'importe quoi sur toutes les antennes et ça, c'est inacceptable."

Vous êtes à nouveau en ligne