Crise des "gilets jaunes" : Éric Ciotti "attend des actes"

FRANCE 2

Sur le plateau des "4 Vérités", lundi 29 avril, le député LR des Alpes-Maritimes Éric Ciotti regrette le manque de courage du gouvernement, qui se réunit aujourd'hui autour d'Édouard Philippe pour mettre en musique les annonces d'Emmanuel Macron.

Le gouvernement se réunit lundi 29 avril au complet autour d'Édouard Philippe pour un séminaire, avant d'être rejoint à midi par des cadres de la majorité parlementaire autour de quatre ateliers. Une journée de travail qui sera "l'occasion de discuter des mesures, de la méthode, du calendrier, donc de toute la mise en œuvre opérationnelle des annonces du président" faites jeudi à l'issue du grand débat nationale, explique l'entourage du Premier ministre.

Cette séquence n'est que pure "communication", tempête Éric Ciotti sur le plateau des 4 Vérités, lundi matin. "Est-ce que la France va bien ? Non. Est-ce que la France va mieux ? Non (...) Tous les paramètres sont dégradés", analyse le député Les Républicains des Alpes-Maritimes, deux ans après l'élection d'Emmanuel Macron. "On attend des actes", fulmine-t-il.

Manque de courage

L'élu estime par ailleurs que les annonces faites par le locataire de l'Élysée ne vont pas assez loin. Avec le président du parti Laurent Wauquiez, Éric Ciotti réclame une baisse de 10% de l'impôt sur le revenu pour "tout le monde" et "tout de suite". "Nous demandons l'annulation de la taxe sur l'essence", poursuit-il. Le gouvernement manque selon lui de courage pour baisser les dépenses publiques.

Vous êtes à nouveau en ligne