Le gouvernement maintient son premier volet de mesures pour les automobilistes

FRANCE 2

Alors que le gouvernement semblait hésiter sur les annonces faites en novembre, l'extension du chèque énergie et le doublement de la prime à la conversion ont été confirmés mardi 18 décembre.

Mardi 18 décembre, l'Élysée a tranché. Le premier volet de mesures annoncé en novembre pour répondre à la colère des "gilets jaunes" sera bel et bien maintenu. Parmi elles, l'extension du chèque énergie à 2 millions de foyers, la hausse des indemnités kilométriques et le doublement de la prime à la conversion pour les gros rouleurs. Dans l'après-midi, mardi 18 décembre, le gouvernement avait fait savoir qu'il voulait annuler une partie de ces dispositifs. La raison : les mesures avaient été décidées pour compenser la hausse des taxes sur le carburant aujourd'hui gelée.

Le gouvernement fait volte-face

Pour éviter les critiques de l'opposition, l'exécutif fait volte-face et maintient son plan. Amélie de Montchalin, députée La République en marche d'Essonne, a indiqué dans la soirée sur Franceinfo qu'il s'agissait de "la victoire de la vie quotidienne". Selon le gouvernement, ce premier volet de mesures coûtera 500 millions d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne