Après avoir été saccagé, l'Arc de triomphe rouvre ses portes

L\'Arc de triomphe, à Paris, en novembre 2017.
L'Arc de triomphe, à Paris, en novembre 2017. (JEAN ISENMANN / ONLY FRANCE / AFP)

Le monument parisien accueille à nouveau du public depuis mercredi matin. Certaines œuvres dégradées n'ont pas encore été réparées et sont toujours exposées.

Les stigmates sont toujours là mais le monument reprend une activité normale. L'Arc de triomphe accueille à nouveau du public, mercredi 12 décembre, après avoir été saccagé lors de la manifestation des "gilets jaunes" du 1er décembre.  "Ces derniers jours, toutes les équipes se sont mobilisées afin de permettre la réouverture de l'Arc de triomphe au public aujourd'hui", est-il écrit sur le compte Twitter du monument.

Certaines œuvres dégradées n'ont pas encore été réparées et sont toujours exposées. Elles doivent êtres restaurées en janvier.

Le montant des réparations est "à coup sûr extrêmement important", avait estimé sur franceinfo Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux : "Très certainement de plusieurs centaines de milliers d'euros, probablement même de plus d'un million d'euros."

Vous êtes à nouveau en ligne