Antisémitisme : qui est l'homme qui a insulté Alain Finkielkraut ?

FRANCE 2

L'homme soupçonné d'avoir insulté le philosophe Alain Finkielkraut samedi 16 février, en marge d'une mobilisation des "gilets jaunes", a été placé en garde à vue.

Interpellé à Mulhouse (Haut-Rhin), l'homme soupçonné d'avoir insulté le philosophe Alain Finkielkraut, à Paris, samedi 16 février, devrait être transféré à la capitale dans la journée de mercredi 20 février. Son profil d'homme radicalisé semble se dessiner. Il s'appelle Benjamin Weller, "il a 36 ans et est originaire de Mulhouse, où il tient une boutique de téléphones portables", indique la journaliste Anne-Claire Poignard, en duplex depuis le siège de la police judiciaire parisienne. Son visage apparait très clairement sur les vidéos de l'altercation survenue samedi 16 février, il a donc pu être rapidement identifié.

Un converti proche de la mouvance salafiste

On sait que ce père de famille est un converti à l'islam. Il est selon le ministère de la Justice proche de la mouvance salafiste, mais n'est pas fiché S. Il a été placé en garde à vue mardi 19 février au soir. Il va devoir s'expliquer quant à la teneur de ses propos prononcés samedi après-midi à l'encontre d'Alain Finkielkraut. Il est poursuivi pour injure publique. "Toute la difficulté, dans ce dossier, sera d'établir si oui ou non l'insulte revêt un caractère raciste et/ou religieux", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne