1er-Mai : des manifestations sous haute tension

FRANCE 2

7 400 policiers et gendarmes sont déployés ce mercredi 1er mai à Paris, épaulés par des drones, pour prévenir l'arrivée de casseurs.

Des milliers de policiers et gendarmes sont mobilisés pour sécuriser les manifestations du 1er-Mai à Paris. Les autorités redoutent en effet la présence de casseurs au sein des cortèges. "Gare Montparnasse, d'où s'élancera le défilé des syndicats à 14h30, il y a déjà beaucoup de forces de l'ordre et de contrôles autour de nous", explique Sébastien Thomas, en direct de la gare parisienne.

Entre 1 000 et 2 000 black blocs à Paris ?

Les autorités souhaitent ainsi prévenir l'arrivée des casseurs et notamment d'éventuels black blocs. "On estime qu'ils pourraient être entre 1 000 et 2 000 présents à Paris aujourd'hui. Et l'exécutif ne veut absolument pas revivre les mêmes scènes que lors du 1er mai 2018, où ces mêmes black blocs s'étaient mêlés au cortège syndical", poursuit le journaliste de France 2. Un dispositif particulièrement conséquent a donc été déployé aujourd’hui, avec 7 400 policiers et gendarmes et 190 motos. Des drones surveilleront également la foule.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne