1789-2019, les cahiers de doléances 230 ans après

France 3 Picardie

De nombreuses communes ont ouvert ces dernières semaines des cahiers de doléances. Une démarche qui rappelle celle de 1789 initiée par Louis XVI avant les Etats généraux. Plus de deux siècles plus tard, les revendications populaires présentent des similitudes étonnantes.

Dans leurs rayonnages, les Archives départementales de l'Aisne conservent des centaines de cahiers de doléances de 1789. Les revendications de l'époque et celles d'aujourd'hui ont beau avoir 230 ans d'écart, elles présentent certaines ressemblances. 

"On peut forcément y voir des parallèles, explique Michel Starter,directeur des Archives départementales de l'Aisne. On a cette question de la fiscalité qui revient et cette volonté d'être entendu au plus haut niveau."

Des problématiques semblables

Moins d'impôts, plus de justice sociale et un meilleur pouvoir d'achat : les problèmes évoqués par les citoyens sont semblables. Patrick Vitu, maire de Pinon, 1 800 habitants, acquiesce. "C'est vrai qu'il y a des choses que l'on retrouve par rapport au mouvement des gilets jaunes et leur mécontentement. C'est-à-dire des choses qui touchent les gens personnellement. Par exemple, le sel à l'époque était très cher."

Vous êtes à nouveau en ligne