14-Juillet : 282 interpellations dans toute la France lors d'incidents

France 2

Dans la nuit du dimanche 14 au lundi 15 juillet, la fête des supporters algériens, venus célébrer la victoire de leur équipe face au Nigeria lors de la Coupe d'Afrique des nations de football, a dégénéré. 282 interpellations ont eu lieu dans toute la France.

Dimanche 14 juillet au soir, le drapeau algérien flotte sur les Champs-Elysées, quelques minutes après la victoire de l'Algérie (2-1) face au Nigeria en Coupe d'Afrique des nations. Mais la liesse des supporters laisse place à des scènes de tensions. Les forces de l'ordre font usage de gaz lacrymogènes, un jeu du chat et de la souris s'engage alors avec certains supporters. Le calme est revenu tard dans la nuit.

Près de 280 interventions

Même scène à Marseille (Bouches-du-Rhône), avec d'importants mouvements de foule. Les touristes et les habitants, surpris, tentent de fuir les lieux. Pendant que les forces de l'ordre repoussent les supporters, les pompiers interviennent à plusieurs reprises pour éteindre des feux de poubelle. À Lyon, des heurts ont éclaté entre jeunes et forces de l'ordre. Des véhicules sont renversés et, en pleine voie, certains sont même incendiés. Selon un bilan provisoire comptant aussi les incidents liés aux manifestations des "gilets jaunes" sur les Champs-Elysées, il y aurait eu près de 280 arrestations en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne