VIDEO. Péage poids-lourds : les bonnets rouges veulent la "gratuité" des routes bretonnes

ANAIS BARD - FRANCE 2

Le porte-parole des bonnets rouges, Christian Troadec, réagit au nouveau dispositif annoncé et réclame la gratuité des routes en Bretagne.

L'écotaxe, cette taxe sur les poids lourds, responsable de la fronde des bonnets rouges, va être remplacée en janvier 2015 par un "péage de transit" pour les poids-lourds. Le nouveau dispositif prévu cible les "itinéraires de grand transit, qui supportent un trafic supérieur à 2 500 poids lourds par jour", selon le bureau du Premier ministre.

4 000 km du réseau routier national et certaines routes alternatives départementales seront concernés contre 15 000 km dans le projet initial. La carte correspond aux grands itinéraires traversant la France sans péage et routes parallèles aux autoroutes à péage.

"La lutte menée par les bonnets rouges continuera"

En Bretagne, seul l'axe Saint-Lô-Nantes via Rennes sera concerné, selon Ouest France, qui cite des sources au ministère de l'Écologie et publie une carte du nouveau dispositif. L'écotaxe avait soulevé à l'automne un mouvement de contestation parti de la Bretagne, obligeant le gouvernement à suspendre le projet.

Ce n'est qu'une demie victoire pour le porte-parole des bonnets rouges, Christian Troadec, qui réclame la gratuité des routes en Bretagne, y compris l'axe Saint-Lô-Nantes : "Le maintien de la gratuité des axes n'est pas obtenu aujourd'hui, le combat, la lutte menée par les bonnets rouges continuera", dit-il devant la caméra de France 2 dimanche 22 juin. Il promet de rester mobilisé pour exiger "un mode de financement qui provient des grandes sociétés autoroutières".

Vous êtes à nouveau en ligne