Éco-contribution : un dispositif pour financer la collecte, le tri et le recyclage

FRANCE 2

Pour financer le recyclage des jouets en plastique, une éco-contribution va être mise en place. Ce dispositif existe déjà, notamment lors d'achat de piles ou de médicaments.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Lorsqu'on achète des piles ou des médicaments, chacun paye déjà une éco-contribution, appelée aussi éco-participation. Comptez 1 centime pour une bouteille en plastique et jusqu'à 20 € pour un réfrigérateur, au total, il existe 18 de ces dispositifs en France. C'est en 1993 que la première éco-contribution a été mise en place. "Elles servent à financer la collecte, le tri et le recyclage de nos objets. (...) En 1993, juste avant que l'éco-contribution soit mise en place, 14 kg par an et par habitant étaient triés, collectés, puis recyclés. Aujourd'hui c'est 50 kg par ans, et cela c'est en partie grâce à l'argent collecté via cette éco-contribution", détaille le journaliste Anthony Jolly sur le plateau du 13 Heures.

Des failles pointées par la Cour des comptes

Dans son dernier rapport de 2016, la Cour des comptes pointait les failles de ce dispositif, notamment les salaires trop élevés parmi certains patrons de ces éco-organismes. "Des salaires, qui selon la Cour des comptes, apparaissent incompatibles avec la mission d'intérêt général de ces éco-organismes financés par les consommateurs", conclut Anthony Jolly.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne