Des trottinettes électriques vandalisées à Lyon pour les immobiliser

Des trottinettes électriques à Lyon (Rhône), le 12 mars 2019.
Des trottinettes électriques à Lyon (Rhône), le 12 mars 2019. (NICOLAS LIPONNE / NURPHOTO / AFP)

Des personnes ont enduit de peinture le QR code de plusieurs deux-roues. Ce code est indispensable pour déverrouiller les trottinettes avec un smartphone.

Les opposants aux trottinettes électriques passent à la vitesse supérieure à Lyon. Plusieurs personnes ont enduit de peinture le QR code de quelques-uns de ces deux-roues qui ont envahi les grandes villes en France. Or, il est indispensable de flasher ce code avec un smartphone pour pouvoir les faire fonctionner. Les détériorations ont été rapportées sur Twitter.

Difficile de connaître l'ampleur du phénomène. La démarche des opposants semble populaire, selon la consultation du Progrès réalisée sur Facebook. Dimanche soir, 49,5 % des internautes "comprenaient" ces dégradations destinées à empêcher l'utilisation des trottinettes (218 votants), selon le sondage réalisé par le quotidien lyonnais.

Mais dans le même temps, Le Progrès a également constaté, dimanche après-midi, le bon état de dizaines de trottinettes dans plusieurs arrondissements de Lyon, pour trois deux-roues dégradés (un QR code tagué, une trottinette pour partie repeinte et un frein sectionné, dont le caractère volontaire de la dégradation n'est pas établi).

Vous êtes à nouveau en ligne