Collision au large de la Corse : les deux navires n'ont pas pu être séparés

La collision a eu lieu à proximité des limites du Parc naturel marin du Cap Corse et de l\'Agriate en Méditerranée.
La collision a eu lieu à proximité des limites du Parc naturel marin du Cap Corse et de l'Agriate en Méditerranée. (MARINE NATIONALE / AFP)

D'après la préfecture maritime, des experts "étudieront d'autres modes d'actions pour les jours à venir" afin de désincarcérer les deux bateaux.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'Ulysse n'a pas pu faire machine arrière. Une tentative de désincarcérer le navire tunisien qui s'est encastré dimanche dans un porte-conteneur chypriote à une trentaine de kilomètres du cap Corse a échoué, a indiqué la préfecture maritime, mardi 9 octobre. Selon le communiqué, "il a, pour cela, mis ses moteurs en arrière, mais sans permettre d'évolution significative de la situation"

Deux autres navires "ont alors utilisé leur puissance de traction pour tenter d'aider le mouvement" mais "cette action n'a pas permis d'évolution de la situation", ajoute la préfecture maritime, qui assure que des experts "étudieront d'autres modes d'actions pour les jours à venir".

Lundi soir, le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a affirmé, après avoir survolé en hélicoptère la zone, que "la première priorité" était "de désincarcérer les deux bateaux", en qualifiant la manœuvre de "totalement inédite" avec "presque dix mètres de la proue (...) qui est venue s'encastrer dans la coque du porte-conteneur".

Vous êtes à nouveau en ligne