Chauffeur de taxi contre conducteur UberPop

FRANCE 2

Des équipes de France 2 ont suivi un chauffeur de taxi et un conducteur UperPop pour comparer leur rythme de travail.

Alors que la mobilisation des chauffeurs de taxi est forte ce jeudi 25 juin, France 2 a suivi un chauffeur de taxi et un conducteur UberPop. Ils sont tous les deux chauffeurs, et pourtant tout les sépare. Rémi Gervais, 35 ans, est chauffeur de taxi professionnel depuis 2011. Kevin, 23 ans, est conducteur UberPop.

Tous les matins, Kevin prépare son véhicule : bonbons, bouteilles d'eau... Il tourne dans Paris de 20 heures à 6 heures du matin, cinq jours sur sept. Une solution pratique pour le jeune homme : "J'étais militaire et il fallait absolument que j'arrondisse les fins de mois pour joindre les deux bouts". Aujourd'hui, il en a fait son activité à plein temps, sans licence à acheter ou formation à payer. Au total, seulement 1 690 euros de frais pour un bénéfice mensuel de 1 600 à 2 200 euros.

Une menace

Rémi Gervais, lui, a dû acheter sa licence de taxi 198 000 euros avec un crédit sur huit ans. Au total, entre les crédits et les charges, il débourse 5 130 euros et il lui reste 2 000 euros de revenu par mois. Pour lui, UberPop menace son métier : "Nous ne sommes pas contre une concurrence à condition qu'elle soit légale, réglementée et surveillée". Le chauffeur de taxi remarque cependant que la concurrence des VTC n'a pas eu qu'un impact négatif : "Oui, je dois reconnaître que les VTC ont contribué à l'amélioration globale du taxi".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne