Saint-Nazaire : un avenir incertain pour les Chantiers de l'Atlantique

FRANCE 2

Le MSC Grandiosa, paquebot de 331 mètres de long, construit par les Chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), sera livré jeudi 31 novembre. Il pourrait emmener jusqu'à 7 200 passagers.

Le dernier né des Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) sera livré jeudi 31 novembre. Avec 331 mètres de long et 43 mètres de large, il fait la fierté du responsable du navire : "C'est des bateaux toujours plus grands dans des délais toujours plus réduits, mais avec un niveau de qualité toujours plus important. Ça nous oblige à toujours nous remettre au goût du jour", détaille Bertrand du Charlat, responsable navire des Chantiers de l'Atlantique.

Une enquête lancée par l'Europe

Succès industriel, carnet de commandes plein et pourtant l'avenir des chantiers est incertain. Le rachat prévu par l'italien Fincantieri pourrait être interdit par l'Europe. Le groupe italien devait racheter 50% du capital des Chantiers de l'Atlantique plus 1% prêté par l'État Français. Il ne resterait alors plus que deux constructeurs de bateaux en Europe. Ce qui constitue un problème pour la Commission européenne qui a décidé de lancer une enquête avant de donner son accord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne