Saint-Nazaire : contrat record pour les chantiers navals

France 3

MSC a commandé quatre paquebots aux chantiers navals de Saint-Nazaire ce mercredi 6 avril. Un contrat confirmant la bonne santé du secteur des croisières et garantissant du travail, selon le gouvernement, jusqu'en 2026.

C'est un gros, un très gros contrat que viennent de signer les chantiers navals de Saint-Nazaire. Des bateaux presque aussi imposants que le plus grand paquebot du monde, Harmony of the Seas, sorti il y a quelques semaines, la fierté de Saint-Nazaire. Pour construire ces bateaux, 37 millions d'heures seront nécessaires, cela signifie 3 500 emplois, sous-traitants compris.

Une résurrection

À eux seuls, ces quatre navires représentent une commande de quatre milliards d'euros, dont la signature à l'Élysée ce mercredi après-midi ferait presque oublier le passé en dents de scie des chantiers navals français. De 1960, avec le France, à 2003, avec le Queen Mary II, Saint-Nazaire a toujours su rebondir et s'adapter au prix de douloureuses restructurations. En 2012, les grues étaient à l'arrêt et les commandes rares. Rachetée par STX en 2014, l'entreprise retrouve sa compétitivité et renoue avec la croissance jusqu'à obtenir aujourd'hui cette commande incroyable, qui permet de garantir l'activité de la société jusqu'en 2026.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne