Benoît Duteurtre : "On a développé une conception très marketing du train"

FRANCE 2

Le romancier et essayiste est l'invité des cinq dernières minutes. Il présente son dernier ouvrage "La nostalgie des buffets de gare".

Benoît Duteurtre vient de sortir un ouvrage intitulé "La nostalgie des buffets de gare" dans lequel il se montre très critique envers la SNCF. Sur le plateau de France 2, il dit regretter ses voyages d'antan.

"Ce livre est un cri d'amour autant qu'un coup de colère. Si j'ai écrit ce livre, c'est parce que j'ai toujours adoré le voyage en train. Je trouve que c'est un mode de voyage merveilleusement civilisé qui a plein d'avantages pratiques, écologiques aussi. (...) J'ai parfois l'impression que l'administration, en l'occurrence la SNCF, s'évertue à gâcher ce qui fait le plaisir du voyage en train", explique l'écrivain.

"Aujourd'hui, vous ne pouvez pas prendre un train sans réserver un billet. Vous ne pouvez pas aller dans beaucoup de villes, car certaines liaisons sont fermées ou vont être remplacées par des autocars", poursuit-il.

"Tout doit être rentable"

Si l'homme avoue apprécier certains voyages en TGV, il regrette "qu'au nom de la vitesse, on ait sacrifié une grande partie du réseau". "On a développé une conception très marketing du train (...), on est dans le monde des marques et je trouve ça assez déprimant, car pour moi, ce n'est pas ça le monde du voyage. Aujourd'hui, on a l'impression que tout doit être rentable ou disparaît", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne