Avoirs criminels : 500 millions d'euros saisis en France en 2016, un record

Photo d\'illustration.
Photo d'illustration. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Les réseaux criminels ont été amputés de près d'un demi-milliards d'euros en France, au cours de l'année 2016, à la suite des opérations de police et de gendarmerie sur le territoire selon les chiffres de l'Office central pour la répression de la grande délinquance financière.

Près d’un demi-milliard d’euros de voitures, d’immeubles et d’argent en liquide, liés à la criminalité, ont été saisis sur le territoire national en 2016 par les policiers et les gendarmes selon les chiffres de l'Office Central pour la répression de la grande délinquance financière recueillis par France Inter et Le Figaro.

Un record auquel il faudra ajouter les opérations des douanes. Les chiffres définitifs seront connus le 20 janvier et ne prennent pas en compte plusieurs grosses affaires de la police judiciaire qui ont pris du retard.

Des services de plus en plus efficaces

Ce record s'explique par les bons résultats des enquêteurs patrimoniaux de la gendarmerie. Plusieurs très belles opérations, comme l'affaire "Kouri" à l’automne dernier, ont permis de faire croître ce chiffre. Un vaste système de blanchiment de l’argent de la drogue entre Marseille, Paris et le Maroc avait été démantelé. La semaine dernière, les gendarmes ont encore arrêté une voiture avec à l’intérieur plus d’un million et demi d’euros en petites coupures.

Ce sont 850 enquêteurs patrimoniaux qui traquent les avoirs criminels en France, y compris dans de petites unités comme en Corse par exemple. Dans l'île, on est passé de 2 millions d’euros de biens et d’argent saisis sur les 11 premiers mois de 2015 à plus de 11 millions l’année dernière. L'objectif, à chaque fois, est de priver les malfaiteurs de leur magot à leur sortie de prison.