Avion d'Air France dérouté : la fausse bombe confectionnée durant le vol

France 2

L'alerte à la bombe dans un avion d'Air France a été prise très au sérieux par les autorités françaises. Précisions avec Fanny Stenneler.

 

Deux personnes ont été placées en garde à vue dimanche 20 décembre après la fausse alerte à la bombe dans un avion d'Air France. "Il n'y a pas d'information judiciaire ouverte par la justice antiterroriste en France", rapporte Fanny Stenneler en direct du ministère de l'Intérieur. La journaliste de France 2 précise qu'on ne connaît pas, pour l'heure, le profil des personnes interpellées, mais "elles n'ont rien à voir de près ou de loin avec une action terroriste".

Aucune faille de sécurité

"Il n'y a pas eu de faille dans le dispositif de sécurité ou de sûreté", affirme la journaliste. L'avion a bien été inspecté avant le vol et aucun objet dangereux n'a été introduit dans l'appareil. "C'est pendant le vol que la fausse bombe a été confectionnée, encore une fois avec un dispositif parfaitement inoffensif", détaille Fanny Stenneler.
Les passagers sont attendus dans la soirée ou lundi matin en France. Ils rentreront à bord d'un appareil spécialement affrété par la compagnie.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne