Auvergne : la région menacée par la suppression de lignes aériennes

Le 30 juillet prochain, les salariés de la compagnie aérienne Hop sont appelés à la mobilisation par leur intersyndicale. Outre les 1 000 postes menacés, la filière du groupe Air-France va supprimer certaines lignes pour raisons financières, comme Orly-Clermont-Ferrand.

Faire ses bagages pour aller travailler : un geste indispensable pour Johan Bony, gestionnaire de compte. "J’habite Clermont-Ferrand et j’ai besoin d’aller sur Paris fréquemment, trois à quatre fois par mois pour me déplacer sur les sites de mes clients", confie-t-il. Avant la crise de la Covid-19, Johan Bony se rendait à Paris en avion, mais depuis le déconfinement, Air-France a supprimé la ligne reliant Clermont-Ferrand à Orly. Il a donc troqué la soute de l’avion pour le coffre de sa voiture. Mais se déplacer ainsi rallonge considérablement ses journées de travail.

Des acteurs locaux se sont mobilisés

C’est Hop, la filiale d’Air-France qui assurait cette ligne. L’autre ligne aérienne existante dessert Roissy et non Orly. La compagnie justifie ce changement pour un manque de rentabilité. Les acteurs de l’économie locale demandent que deux vols quotidiens sur quatre soient maintenus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne