Agression d'un chauffeur de bus à Bayonne : les transports à l'arrêt dans de nombreuses villes ce soir à 19h30

L\'arrêt de Tram\'bus Balichon à Bayonne, où a été agressé un conducteur de Tram\'bus.
L'arrêt de Tram'bus Balichon à Bayonne, où a été agressé un conducteur de Tram'bus. (ROMAIN DÉZÈQUE / FRANCE-BLEU PAYS BASQUE)

Le conducteur de bus bayonnais agressé dimanche dernier pendant son service est en état de mort cérébrale depuis l'agression. L'initiative lancée par une l'intersyndicale est suivie dans de nombreuses villes. 

Les transports en commun seront à l'arrêt pendant une minute dans de très nombreuses villes de France, mercredi 8 juillet à 19h30, en hommage à Philippe Monguillot, conducteur de bus bayonnais agressé dimanche dernier pendant son service, en état de mort cérébrale depuis l'agression. Au même moment, une marche blanche aura lieu à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). L'initiative lancée par l'intersyndicale est suivie dans de nombreuses villes :

À Rouen (Seine-Maritime), le réseau de transports en commun Astuce a annoncé cet hommage sur son compte Twitter : "8 juillet-En hommage au conducteur de bus agressé à Bayonne, les véhicules du réseau Astuce marqueront une minute d'arrêt aujourd'hui à 19h30."

Au Havre (Seine-Maritime), le réseau de transports en commun LiA a également communiqué sur son compte Twitter : "Nous invitons les voyageurs du réseau à respecter une minute de silence en hommage au conducteur de bus agressé à Bayonne dimanche dernier. Les véhicules marqueront un arrêt d’une minute avant de poursuivre leur course."

À Dijon (Côte-d'Or), l'appel à cet hommage provient du syndicat CGT du réseau de transports en commun de la ville, le réseau Divia.

À Limoges (Haute-Vienne), les bus du réseau TCL s'arrêteront également une minute, ce mercredi soir, à 19h30. À l'intérieur, le conducteur et les usagers seront invités à respecter une minute de silence : "En hommage au conducteur du réseau urbain du Pays Basque Chronoplus sauvagement agressé dimanche 5 juillet à Bayonne, le réseau #TCL invite ses voyageurs et son personnel à respecter une minute de silence, ce jour, mercredi 8 juillet, à 19h30. Solidaires de ce mouvement national, tous les véhicules du réseau TCL marqueront un arrêt d’une minute avant de poursuivre leur trajet. Merci pour votre sympathie et votre compréhension", écrit le réseau de bus sur son compte Facebook."

À Brive (Corrèze), les bus du réseau Libéo seront à l'arrêt pendant une minute ce mercredi soir.

À Montpellier (Hérault), le réseau de transports en commun TaM invite "les voyageurs et le personnel à respecter une minute de silence" ce mercredi soir à 19h30 pour dénoncer cet ''acte de barbarie''.

À Saint-Étienne (Loire), les transports urbains de Saint-Étienne Métropole seront à l'arrêt pour observer une minute de silence à 19h30 mercredi 8 juillet. Après la violente agression dimanche 5 juillet d'un chauffeur de bus à Bayonne, l'ensemble des agents des transports urbains de Saint-Étienne Métropole, la Stas, marqueront une minute d'arrêt ce mercredi 8 juillet en soutien au conducteur et à sa famille.

À Périgueux (Dordogne), le réseau Péribus sera également à l'arrêt ce mercredi à 19h30. Le personnel de la société des transports en commun à Périgueux va observer une minute de silence. L'ensemble des bus du réseau seront à l'arrêt le temps du recueillement.

À Poitiers (Vienne), une minute de silence sera respectée par le réseau de bus Vitalis.

À Niort (Deux-Sèvres), l'appel à l'hommage est relayé par le réseau Tanlib.

Vous êtes à nouveau en ligne