Aéroports : après Paris, la reconnaissance faciale arrive à Nice

France 2

La reconnaissance faciale décolle. Après ceux de Paris, l'aéroport de Nice (Alpes-Maritimes) inaugure ce nouveau système afin de réduire le temps des contrôles.

Pour le voyageur, l'opération ne prend que quelques secondes. D'abord, il faut scanner son passeport biométrique, puis pénétrer dans le sas où une caméra lit les traits du visage. Si le résultat est probant, les portes s'ouvrent. Le contrôle s'achève sans contact direct avec les douaniers. C'est le nouveau sas à reconnaissance faciale de l'aéroport de Nice (Alpes-Maritimes).

La PAF en veille

L'objectif est de fluidifier le trafic des voyageurs. Jusqu'alors, la vérification des empreintes permettait le passage de deux personnes par minute, un rythme qui devrait doubler grâce à la reconnaissance faciale sous la surveillance de la police aux frontières (PAF). La reconnaissance faciale est une pratique qui décolle. Début juillet, les aéroports de Roissy et d'Orly ont mis en place leurs propres bornes équipées de cette technologie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne